Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

16 août 2017

Real Account - Tome 1.

Shizumu Watanabe - Okushô
Real Account (Tome 1)
Kurokawa - 2016
192 pages
6€80



 Au-delà d’Internet, il y a Real Account, aka ReA. Le Japon entier ne jure plus que par ce réseau social qui rythme l’existence de chaque habitant de l’archipel. Ataru Kashiwagi n’échappe pas à la règle, et ReA lui a permis de s’inventer une vie en ligne sans rapport avec la réalité. Une double identité qu’il gère sans problème jusqu’à ce qu’il se retrouve pris en otage par le réseau. Il n’est pas le seul : 10 000 personnes sont ainsi prisonnières de ReA et de sa mascotte. Et cette dernière a mis au point un jeu qui laisse peu de chances de survie aux participants.
Que le massacre commence...



Comme j'aime beaucoup les survival game et qu'en plus, je suis bon public, c'est sans surprise que celui-ci m'a tout de suite interpelée et, surtout, que j'ai complètement adhéré. Mais plus encore que le genre, c'est ce dont l'auteur a fait du thème qui m'a réellement conquise. À voir par la suite, mais le premier tome est déjà bien prometteur !

Real Account, plus communément appelé ReA est un réseau social dont tout le monde se sert désormais ; Le Japon en est totalement addict. Jusqu'au jour où des milliers de joueurs se font littéralement happer pour le réseau. Leur esprit étant connecté directement au réseau, ils n'ont d'autres choix que de se plier aux exigences de la mascotte officiel du réseau, Marble, s'ils veulent sortir de là... vivants ! En effet, par le biais de plusieurs jeux fatals, les utilisateurs devront réussir ou mourir. Et cela se joue à peu de choses...

Le genre en lui-même n'a rien de révolutionnaire, on le voit beaucoup maintenant. Un (ou plusieurs) jeu met la vie des participants en danger. Stratégie, tricherie, manipulation, courage ; il en faut pour s'en sortir. Ici, les réseaux sociaux sont mis en avant et c'est ce qu'en a fait l'auteur qui m'a carrément plu ! On retrouve beaucoup notre société actuelle dans ce manga.
La première condition de Marble pour que tout le monde reste en vie donne d'ailleurs rapidement le ton sur ce qui va suivre. En effet, il demande à tous les followers des participants de choisir entre rester abonnés ou se désinscrire, tout en sachant qu'ils mourront si le participant qu'ils suivent meurent à tout moment. Si un participant atteint zéro follower, il meurt... C'est dans ce genre de situation que l'on se rend clairement compte des amis que l'on a réellement ou non...
Je n'en dirai pas plus sur les autres jeux présents dans ce premier tome mais tout repose plus ou moins là-dessus. Que ce soit sur les apparences, les sentiments que l'on accorde à des inconnus, la confiance aussi... Tout est remis en cause par le biais de ce réseau social qui n'hésite pas à éliminer des participants ; Marble n'a aucune limite ! Tout comme les réseaux sociaux...
Le thème est donc plus qu'intéressant et, pour le moment, bien développé. J'ai hâte de voir ce que nous réserve les prochains tomes !
Les dessins sont très appréciables ! La réaction des personnages et leur physique étant très importants, on a pas mal de détails au niveau des expressions du visage et on a quelques particularités aussi qui différencient chaque participants, et toutes ces expressions sont appropriées aux situations. Bref, un régal pour les yeux, que ce soit au niveau de l'histoire que des illustrations !

Ataru est un personnage plutôt solitaire qui s'est inventé une vie sur Real Account. Si en vrai il n'a que peu d'amis, voire pas du tout, il est très suivi sur ReA et se lâche bien plus sur ce réseau que dans la réalité. Il résume sa vie entre boulot, dodo et jeux sur Real Account (comme beaucoup de personnes finalement... coïncidence ?). Je ne sais pas si Marble avait des critères bien particuliers lorsqu'il a décidé d'emprisonner l'esprit de toutes ces personnes dans ReA (heureusement, on ne connait pas encore la raison et l'objectif de Marble ; même si on peut déjà s'imaginer des raisons, rien n'a été explicitement dit) mais je ne suis pas étonnée qu'Ataru en fasse partie. Et je n'étais pas étonnée pour d'autres personnages non plus, j'ai donc ma petite idée sur la question mais on verra ça plus tard...

Un premier tome plus que prometteur pour la suite des événements, j'ai hâte de les découvrir ! Je suis pressée de découvrir les autres jeux macabres de Marble aussi, savoir jusqu'où il va aller et connaître les stratégies d'Ataru qui est un personnage très intelligent, humble et discret. Un manga que je ne peux que conseiller aux adeptes du genre.

















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...