Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

23 oct. 2017

C'est lundi, que lisez-vous ? [202]

(Bannière créée par Frogzine)

Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books.
Galleane a pris la relève après Mallou, où sont regroupés tous les participants.

Le principe : il suffit de dire, tous les lundis, ce qu'on a lu la semaine passée, ce que l'on est en train de lire et ce que l'on va lire après.






Ce que j'ai lu la semaine passée :


Ce que je suis en train de lire :


Ce que je compte lire après :









Ce que j'ai lu la semaine passée :



Ce que je suis en train de lire :


Ce que je compte lire après :










Et vous, que lisez-vous ?





22 oct. 2017

La maison bleu horizon.

Jean-Marc Dhainaut
La maison bleu horizon
Taurnada (L'ombre des mots) - 2017
260 pages
9€99



Janvier 1985. Tout commence par un message laissé sur le répondeur d’Alan Lambin, enquêteur spécialiste en phénomènes de hantises. Une maison, dans un village de la Somme, semble hantée par un esprit qui effraie la famille qui y vit. En quittant sa chère Bretagne, Alan ignore encore l’enquête bouleversante qui l’attend et les cauchemars qui vont le projeter au cœur des tranchées de 1915. Bloqué par une tempête de neige, sous le regard perçant d’un étrange corbeau, Alan réussira-t-il à libérer cette maison de ce qui la tourmente ?



Un thriller fantastique étonnant qui m'a captivée du début à la fin ! C'est de plus en plus stressant, angoissant, pour que ça prenne finalement un sens dont on ne s'y attend pas du tout. Un vrai plaisir !

Alan Lambin, chasseur de fantômes, est un jour appelé par Hélène, une mère de famille de deux enfants qui s'inquiète des présences que tout le monde ressent chez eux, d'autant plus que le mari n'a donné aucune nouvelle depuis son départ pour le travail... Dès son arrivée dans les lieux, Alan est témoin de phénomènes étranges. En effet, il y a bien quelqu'un qui hante les lieux, mais pourquoi ? Dans quel but ? Alan n'est pas au bout de ses surprises...

Je ne sais pas à quoi je m'attendais avec ce roman mais clairement pas à ça, du moins pas à avoir autant de frissons, dès le départ, et pendant un bon bout du livre ! Des scènes qui me mettaient bien mal à l'aise quand je lisais avant de me coucher, dans le noir... car on ressent réellement tout ce qu'il se passe dans cette maison, comme si on y était, comme si on vivait tous ces phénomènes paranormaux nous-même. Mais ça ne s'arrête pas là, ce n'est pas qu'une question d'avoir des frissons, l'histoire va bien au-delà. En effet, l'intrigue se recentre plus particulièrement sur la première guerre mondiale, un sujet qui ne m'intéresse absolument pas mais que l'auteur a apparemment su très bien vendre puisque j'ai adoré ce roman ! Les frissons sont autant présents pour la peur que l'on peut ressentir que pour l'émotion que les personnages dégagent. L'histoire est simplement incroyable, dans tous les sens du terme. D'abord on est pris par la peur, l'appréhension de ce qui allait bien pouvoir se passer vu que les événements devenaient de plus en plus tendus, puis on se met à se questionner sur ce que veut vraiment l'auteur avec cette intrigue, pour être finalement agréablement surpris par la tournure des événements. Quelques questions subsistent malgré tout pour ma part mais je crois que je me creuse simplement trop la cervelle et qu'il ne faut pas réfléchir aussi loin...
L'intrigue est donc bien amené, parfaitement maîtrisé et le suspense qu'a instauré l'auteur a beaucoup servi, on ne peut pas être déçu en arrivant aux révélations !

C'est difficile de vraiment parler des personnages car la famille d'Hélène n'est pas très développée, à raison. Toutefois, ils ont tous une personnalité bien distincte, jusqu'à la domestique, qui les rend très agréables à suivre. On a vraiment l'impression d'être à leurs côtés, à chaque instant...
Alan, l'enquêteur, est le plus développé de tous. On ne sait pas grand chose de lui et ce n'est d'ailleurs pas le plus important. Sa passion pour le surnaturel est palpable et il a ce côté tellement humain, tellement altruiste qu'on continue de le suivre sans hésitation, il est très attachant. Ce qui rend ses réactions à la fin bien plus authentiques.

Un très bon thriller fantastique qui fait passer beaucoup d'émotions, ainsi que de jolis frissons ! On se sent au cœur de l'histoire à chaque instant et le côté historique de l'histoire ne pose aucun problème pour les plus réfractaires tant les événements sont bien amenés. On ne peut que se laisser entraîner par l'enquête d'Alan et la vivre avec lui.




 - Découvrez les origines de la maison bleu horizon sur le site de l'auteur !
















Nés à minuit : Renaissance, tome 3 : Délivrance








Nés à Minuit, Renaissance Tome 3 :
Délivrance
C.C. Hunter
Sortie le 12 janvier 2017
457 pages











Della Tsang doit mener le combat le plus difficile de toute sa vie : alors qu’elle enquête sur un meurtre pour le compte des forces spéciales surnaturelles, elle apprend que le principal suspect n’est autre que son propre père. Et pour ne rien arranger, alors qu’elle cherche désespérément à découvrir la vérité sur l’affaire, le lien magique qu’elle partage avec Chase, le terriblement agaçant mais irrésistiblement séduisant vampire, se renforce de jour en jour, troublant sa relation avec Steve, le métamorphe fou amoureux d’elle. Exaspérée par tous ces mystères, Della risque de commettre des erreurs irrémédiables. Car sa quête de réponses la mène vers le plus dangereux gang surnaturel de la ville, et faire face aux sombres secrets de son histoire familiale est une épreuve qu’elle n’est peut-être pas prête à surmonter...








Je suis vraiment contente d'avoir lu ce livre. Je me suis régalée avec cette lecture, j'ai vraiment été heureuse de pouvoir retrouver tous les personnages. L'auteur a vraiment le truc pour retenir mon attention et me captiver. Je me suis lancée dans la lecture de ce troisième tome et je n'ai pas pu m'arrêter, je ne sais pas trop comment vous expliquer, à part que j'avais besoin de savoir ce qu'il allait arriver à notre héroïne et à tous les autres personnages. Besoin de connaitre la suite à chaque page, chapitre, etc.
Maintenant que j'ai terminé le livre, j'ai toujours envie de retrouver les personnages de Della et Chase, de savoir ce qu'ils vont vivre, de connaitre la suite de leur vie. 
L'auteur a vraiment fait un très bon travail avec ce troisième tome, j'ai apprécié ce livre du début à la fin. 

Alors que Della a encore du mal à s'accepter en tant que vampire, voilà qu'elle doit en plus gérer le fait que son père est accusé du meurtre de la tante de Della. Mais celle-ci ne croit pas que son père soit coupable et elle compte bien prouver à tout le monde qu'elle a raison et ainsi l'innocenter. Mais en plus de tout ça, elle doit aussi gérer le fait qu'elle se sent rejetée par son père, que sa sœur croit qu'elle les abandonne et aussi son attirance pour Chase. Tout cela perturbe Della et celle-ci n'en peut plus. 

Pour ceux qui ont déjà lu les deux tomes précédents, plus besoin de présenter les personnages donc vous pouvez passer ce paragraphe. Pour les autres, petit rappel :
Della est une jeune fille comme les autres, jusqu'au jour où elle subit sa première transformation et qu'elle devient un vampire. Par la suite, Della subit une deuxième transformation que l'on appelle une renaissance, elle devient ainsi un super vampire en quelque sorte. Avant tout cela, elle entretenait une très bonne relation avec son père mais depuis tout ne va pas aussi bien. Mais elle peut toujours compter sur ses deux meilleures amies.  

L'intrigue porte surtout sur le meurtre de la tante de Della, et l'accusation qui pèse sur son père. Mais aussi sur la recherche du véritable meurtrier. On va également suivre les relations chaotiques de Della avec sa famille et de tout ce qu'elle ressent pour Chase. On découvre aussi la rencontre entre Della et son oncle, ce qui je dois dire m'a beaucoup plu, même si ça ne dure pas très longtemps. 

L'auteur a vraiment une très bonne plume, elle est fluide, addictive et captivante. Quand on commence à lire ce tome, on n'a plus envie de s'arrêter tellement on a envie de connaitre la suite et de vivre tout ça en même temps que les personnages. J'ai vraiment apprécié ce troisième tome, j'avais déjà beaucoup aimé les deux autres tomes, mais celui-ci a vraiment été un coup de cœur

En conclusion, je pense que vous l'aurez deviné tout seul, c'est avec un très grand oui que je vous recommande ce livre. Mais par contre je vous conseille de lire les tomes dans l'ordre car sinon vous risquez d'être un peu perdu. Mais bon, je ne pense pas que vous serez déçu. Alors bonne lecture à tous.
















Personne ne te croira..., Mary Manning




Titre : Personne ne te croira
Auteur : Mary Manning
Éditions : City
Genre : Témoignage
Pages : 271
Prix : 17,90€
Ma note : 3,5 / 5


Résumé :

L'histoire de Mary commence de façon ordinaire et heureuse. Jusqu'à ce qu'un cancer emporte son père et que sa mère se remarie. Au début, son beau-père est gentil et lui apporte son soutien dans les moments difficiles. Mais progressivement, Mary subit des attouchements et, à l'âge de douze ans, elle est violée. « Si tu parles, personne ne te croira », lui répète sans arrêt son beau-père. Et en effet, personne ne peut admettre cette histoire horrible, même pas sa mère, qui a sombré dans l'alcoolisme. Pire encore : Mary aura cinq enfants issus de ces viols. Le cauchemar va durer plus de vingt ans. Et lorsqu'elle parvient enfin à raconter son histoire, les services sociaux ne lui offrent aucune protection. Le chemin de la délivrance sera long et difficile...


Mon point de vue :

Mary Manning est une jeune fille de 12 ans lorsque sa mère se remarie suite au décès de son père. Son beau-père s'installe donc très vite dans le domicile familial et bien qu'il ne soit au départ pas désagréable, tout va très vite tourner au cauchemar. Mary va être violée à maintes et maintes reprises, rabaissée à longueur de journée.

Mary est donc une jeune fille de 12 ans, ayant un petit frère, Rikki. C'est une jeune fille serviable très proche de ses parents et de ses grands-parents. Malheureusement au décès de son père, elle va tomber sous la coupe de son beau-père qui la "protège" des mots de sa mère qui sombre peu à peu dans un alcoolisme profond, mais qui, dès que cette dernière n'a plus les idées claires, se jette littéralement dessus. Ce qui va la transformer en jeune fille renfermée, timide et très peu sûre d'elle.

Sean McDarby, est le beau-père de Mary. C'est un homme détestable au plus haut point. Assez imbu de sa personne. J'ai détesté le personnage tout au long du livre (ce qui n'est pas étonnant).

J'ai commencé cet ouvrage avec beaucoup d'attente. J'avais tellement envie de découvrir la chute de ce tortionnaire. J'avais envie de savoir comment elle allait venir à bout de ce cauchemar. Si cela n'avait pas été un témoignage, je pense que mon point de vue aurait été tout autre. Il y a énormément de choses, de fait, que j'ai du mal à comprendre... Qu'il s'agisse de Mary, ou des personnages qui l'entourent.

Je suis extrêmement étonnée, voire choquée, que personne ne se batte pour sortir cette petite fille de l'horreur dans laquelle elle vit. Certes, peu de personnes connaissent réellement le fond du problème. Mais même en ne sachant que la moitié de ses conditions de vie, énormément de personnes auraient pu intervenir en sa faveur et la sortir de sa situation.

J'ai lu le début avec beaucoup de facilité et d'envie... Mais si je devais vraiment pousser ma réflexion, je dirais que le livre se déroule en trois parties. Dans la première on peut y lire toutes les souffrances et les agressions sexuelles que McDarby a fait subir à Mary. Dans la deuxième (et c'est dans celle-ci que j'ai eu un énorme passage à vide pendant lequel j'ai failli décrocher) on y lit la vie que Mary mène pour se pardonner ou pour pouvoir avancer malgré tous ces souvenirs. Et pour finir, dans la dernière partie, on découvre la fin d'une histoire qui a duré plus de 10 ans...

En conclusion, je suis vraiment partagée pour ce livre... J'ai l'impression qu'il m'a manqué quelque chose dans l'histoire. Bien entendu j'ai conscience qu'il s'agit d'une histoire vraie et qu'en me mettant à la place de cette jeune femme je ne suis pas sûre que j'aurai moi-même tenu le coup comme elle a pu le faire. C'est un témoignage poignant dont j'aurai aimé que certains passages soient différents. Non pas pour le plaisir de ma lecture... mais pour le bien être de cette Mary...
















In My Mailbox [219]

(Bannière créée par Frogzine)

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.
Il a été repris par Lilie en France. Puis par Lire ou mourir, où sont maintenant regroupés tous les participants.



























18 oct. 2017

Les Yeux.

Slimane-Baptiste Berhoun
Les Yeux
Bragelonne (Snark) - 2017
444 pages
12€99



Tout en haut du Plateau, le vent pouvait rendre fou.
On avait choisi d’y construire un asile. L’Orme : une grande bâtisse lugubre, battue par les vents et la neige. Même les bombardements de 44 n'avaient pu en venir à bout. À croire qu’il échappait à toute influence humaine.
Et des morts étranges, violentes, il y en avait toujours eu et il y en aurait encore, là-haut. D’ordinaire, personne ne venait s’en mêler. Ni la gendarmerie du Village, ni les réducteurs de tête de Paris.
Si on avait écouté les fous enfermés derrière les murs de l’Orme, on y aurait peut-être vu l’œuvre d’un monstre. Mais les fous, ça ne s’écoute pas, ça se traite. Ce que le psycho-chirurgien à la tête des affaires médicales de l’établissement sait faire d’une main de fer. À l’abri des regards. À condition de parvenir à se débarrasser définitivement de cette trop curieuse disciple de Lacan venue fouiner dans les dossiers de ses malades.

Ce thriller n'est pas passé loin du cœur. En fait, je ne saurais même pas dire pourquoi ce n'en est pas un car, clairement, je n'ai rien à y redire, tout y est pour que l'on passe un excellent moment : le suspense, les doutes, les frissons, la pression, des personnages atypiques et attachants... Bref, à découvrir sans hésitation !

Lucie débarque à l'Orme, un hôpital psychiatrique où il se passe des choses horribles dans le plus grand secret, à la place d'un professeur. Elle se présente toutefois comme son élève, venue examiner à sa place une patiente souffrant d'une maladie rare, appelée prosopagnosie. Mais plus Lucie va passer de temps dans cet endroit froid et sordide, plus elle va se rendre compte qu'il y a des phénomènes, ainsi que des personnes, étranges. En commençant par le psycho-chirurgien...

Il y a matière à faire dans les hôpitaux psychiatriques en terme de thriller et l'auteur a clairement su l'exploiter ! En effet, dès l'arrivée de Lucie dans l'établissement, on sent que l'on va passer de sales moments... Le personnel, le directeur, les patients, Lucie elle-même paraissent bizarres (outre le fait que les patients ont des problèmes d'ordre psychologiques). Il y a toujours quelque chose pour nous mettre sur une pente de doutes et d'anxiété car on n'a jamais les réponses tout de suite. Le début est un petit peu long mais rien de bien dérangeant non plus. D'autant plus que tout le reste défile à une vitesse folle, les événements troublants s'enchainent et, chaque fois que l'on croit découvrir ce qu'il se passe, avec qui, ça ne s'arrête pas pour autant ! Il y a toujours plus, même lorsque l'on croit être arrivé au bout. Je vous rassure, au bout d'un moment, ça s'arrête quand même. Mais l'auteur a tellement exploité son thème, avec tous ces personnages qu'il a réussi à bien différencier les uns des autres.
Sans parler du côté horreur de ce thriller... Plus on avance dans l'histoire, plus c'est flippant de découvrir ce qu'il s'y passe. On est tellement enfermé dans cet asile nous aussi que l'on se met à ressentir les mêmes peurs que les personnages ; je me suis surprise plusieurs fois à vraiment appréhender ce qu'il allait se passer, surtout que rien n'est prévisible. Et toujours avec cette question : qui sont les plus fous entre les patients et le personnel ? Qui dit la vérité ? Quels secrets cachent certains et, surtout, jusqu'où vont ces secrets ?...
L'auteur nous manipule du début à la fin, avec plusieurs révélations et retournements de situation qui nous donnent constamment envie de continuer !

Les personnages, quasi dans la totalité, sont vraiment bien développés. J'ai eu un gros coup de cœur pour La Mo, avec sa façon de parler, son identité qui sont très touchants, son évolution à la fin... Ce personnage est superbe !
Lucie, Gaultier, Valmont, Vidal, ainsi qu'une bonne poignée des patients sont mis en avant avec brio. Chacun fait avancer ou empirer ce qu'il se passe à l'Orme... et c'est aussi pour cela que c'est imprévisible, il y en a toujours un qui peut débarquer et changer la donne !
Lucie est un personnage très mystérieux que j'ai adoré suivre, à défaut de ne pas m'être spécialement attachée à elle. Je n'ai pas du tout vu venir les révélations la concernant (ni pour les autres en y réfléchissant) et j'ai été agréablement surprise car c'est grâce à elle finalement que ce thriller prend cette direction... Bref, une bonne maîtrise des personnages et de l'intrigue !

Un thriller que je recommande à tous les adeptes du genre tant l'effet est garanti ! Du suspense, de la pression, de l'angoisse, des interrogations très régulièrement, des personnages atypiques et attachants que l'on aimera détester pour la plupart ou que l'on aimera tout court parce qu'ils ont ce quelque chose "en plus", des secrets qui dépassent complètement l'entendement et des révélations, beaucoup de révélations, qui nous convaincront chaque fois que l'on a bien fait de commencer ce livre. Un huis-clos de plus en plus oppressant.













PARFAIT POUR ELLE

PARFAIT POUR ELLE
ROSE B. VILAS
PARFAIT POUR ELLE
HQN, 23 août 2017
184 pages, Ebook, 2€99



Lorsqu’elle apprend que son poste à l’hôpital est supprimé, Jeanne décide de bousculer la routine de sa vie trop tranquille  : direction les États-Unis pour devenir infirmière à domicile au sein d’une riche famille. Dès son arrivée, elle comprend que ses prières vont être exaucées  : ici, aucun risque de s’ennuyer, d’autant qu’elle est très bien entourée…
D’abord, il y a Ben, le kinésithérapeute – grand, brun, yeux noisette, carrure d’athlète –, l’homme dont elle a toujours rêvé  ! Et puis, il y a Josh, le fils aîné de ses employeurs, à l’attitude ambiguë et troublante.
En théorie, pas d’hésitation possible  : l’un est libre comme l’air et s’intéresse à elle, l’autre est en couple et insaisissable. Alors, pourquoi Jeanne est-elle incapable de décider lequel des deux sera parfait pour elle  ?



Jeanne, infirmière, jeune femme pour le moins banale, complexée par son physique mais qui l'assume très bien, vient de se faire licencier pour des soucis économiques. Elle décide donc de changer de vie et, quoi de mieux que d'accepter un poste d'infirmière à domicile dans un autre pays, les Etats-Unis ?
Elle arrive dans une famille aisée mais simple, chez les Perkins. Elle sympathise très vite avec le fils cadet, Noah, et passe beaucoup de son temps libre avec lui. Elle lie des liens d'amitié avec Lison, sa collègue infirmière, Éléonore, femme de ménage, ainsi que Mr et Mme Perkins, Élisabeth et Henry. Elle rencontre aussi Ben, le kiné d’Henri, et ses sentiments jusque là en sourdine se réveillent à son contact. Il n'est pas insensible à son charme et tout se déroule plutôt bien jusqu'à l'arrivée de Josh, fils aîné des Perkins. À partir de là, suite à des gestes innocents, Jeanne ne sais plus trop quoi penser. Josh est en couple avec Clara, il ne devrait pas se permettre de la draguer, mais ne serait-ce pas elle qui se fait des illusions ? Et en plus, pourquoi s'imaginer cela, à dire que Josh est en couple et qu'elle est elle-même en couple avec Ben ? Tout cela la travaille et la perturbe. Elle en vient, par la force des choses, à se poser les bonnes questions. Que ressent-elle pour Ben ? Est-ce que Josh est attiré par elle ? Que ressent-elle pour Josh ?

La couverture de ce livre ainsi que son résumé m'ont plu dès le début donc je me suis lancée sans hésiter et ce fut une vraie déconvenue. L'histoire est très longue à se mettre en place. Le personnage de Jeanne est décrit sous toutes ses coutures, on connaît tout d'elle comparé aux autres personnages qui sont juste survolés. Il y avait matière à développer plus, aussi bien tous les personnages, que l'histoire d'amour qui est à mon goût survolée aussi. L'auteure a fait le choix d’écrire plus une nouvelle qu'une histoire complète au détriment de l'histoire d'amour. À moins que ce soit un préquelle d'une série...






Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...