Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

16 août 2017

Concours R - Le chant du coeur. [RESULTATS]














Grâce à la Collection R, tentez de gagner un exemplaire du roman Le chant du cœur de Amy Harmon !




Règlement du concours :

- Répondre au questionnaire en envoyant les réponses à l'adresse gr3nouille2010@hotmail.fr pour que la participation soit prise en compte, avec comme objet du mail "Concours R - Le chant du coeur".
- Une seule participation par personne et par foyer.
- Concours ouvert à : France métropolitaine. L'éditeur envoie le livre et n'est en aucun cas responsable en cas de perte, de vol ou de dégradation.
- Le concours est ouvert du 11 au 25 juillet, minuit.
- Chaque partage rapporte une chance supplémentaire, si prouvé.



Questionnaire à remplir et à retourner par mail :
- Nom, Prénom et adresse complète
- Pseudo (pour l'annonce des gagnants)
- Lien(s) de partage si partage il y a... (merci ;) )
- Question subsidiaire (juste par curiosité) : Quel est votre Amy Harmon préféré ? 





Bonne chance !



Edit du 16/08 :


Le gagnant est...
- Emilie Flippe


Félicitations à toi !




Sous ta peau - Tome 1.

Scarlett Cole
Sous ta peau : Strong (Tome 1)
JC Lattès (&moi) - 2017
377 pages
14€90



Harper Connelly n’avait jamais imaginé entrer un jour dans un salon de tatouage. Mais les cicatrices qu’elle porte dans le dos sont un rappel constant d’une partie de sa vie qu’elle voudrait au contraire oublier. Et pour pouvoir laisser ce passé derrière elle, elle a besoin de Trent, connu pour ses talents de tatoueur.
Chaque séance les rapproche un peu plus, le toucher délicat de Trent sur la peau de Harper est magnétique. Mais lorsqu’elle commence à recevoir des messages codés sur son téléphone, puis d’étranges paquets, et que le salon de tatouage est vandalisé, Harper est convaincue que son ex-petit ami a retrouvé sa trace. Pire, qu’il connaît l’existence de Trent. Elle a déjà fui une fois son passé, aura-t-elle cette fois-ci la force de se défendre ?


Une romance vraiment génial dans l'ensemble, même s'il y a une ou deux choses qui ont fini par me lasser... Mais l'histoire de Harper est très captivante et Trent fait tout de même partie de ma liste des "personnages chouchous"...

Harper n'est pas le genre à se faire tatouer, encore moins après une décision si rapide. Mais elle veut absolument cacher les cicatrices qui recouvrent son dos et qui lui rappellent trop son ancienne vie, avec tous les mauvais souvenirs qui y sont associés... Pour cela, elle a besoin de Trent en particulier, réputé pour son excellent travail en tant que tatoueur. Chaque séance les rapproche un peu plus, jusqu'au point de tisser de réels liens. Mais le passé de Harper les rattrape : messages énigmatiques, salon de tatouage dégradé... Et si l'ex de Harper savait où elle se trouvait ?...

Au départ, j'avais adoré la romance qui se tissait entre Harper et Trent. C'était prévisible qu'elle point le bout de son nez entre ces deux-là mais elle s'est faite tellement naturellement et tant en douceur qu'elle en est magnifique à lire. Trent est juste un mec génial, il faut le souligner aussi... Finalement, la seule chose qui m'a lassée dans la romance en elle-même, c'est ce que disait Trent une fois le couple officiellement ensemble... J'ai fini par saturer des "ma puce" quasiment à chaque fin de ses phrases et des "longs" dialogues lorsqu'ils couchaient ensemble... Ça ne collait pas tellement avec l'image que je m'en faisais au départ, ça faisait "trop" ; et trop souvent aussi. Mais... Trent reste ce qu'il est et il fait donc partie de mes chouchous, pour tout ce qu'il est justement (j'y reviendrai après).
Par contre, l'intrigue autour de la vie de Harper est complètement prenante ! La menace est de plus en plus pesante et il est impossible de s'arrêter de lire, on veut absolument savoir ce qu'il va se passer et comment Harper va gérer ça !
S'il n'y a pas réellement d'intrigue autour de Trent, on découvre quelques pans de son passé et ça ne le rend que plus intéressant...

Trent, donc, est un personnage qui se déguste ! Dès sa première rencontre avec Harper, on ne peut que l'adorer ! Il est tellement attentif aux moindres détails, à des choses que Harper ne confie même pas à la base. Il est à l'écoute et protecteur juste comme il faut. Si, en plus, on rajoute qu'il est tatoueur et bien virile, on ne peut que fondre ! Il dégage tellement de choses en plus dans cette romance... Je ne sais pas, j'ai eu un vrai coup de cœur pour ce personnage et ce, dès le début !
Harper est très attachante, autant à cause de son passé, qu'à cause de son comportement récent. Son passé l'a changée et elle ne cherche pas à être une autre, elle reste telle qu'elle est, méfiante, sur le qui-vive, fragile... J'ai trouvé ses réactions (envers Trent ou même les autres) totalement crédibles par rapport à ce qu'elle a vécu dans le passé, ça ne la rend que plus humaine et encore plus destinée à Trent...

Un premier tome qui m'a donc lassée au niveau de la romance (enfin, arrivée aux trois quarts, avant ça allait) mais qui m'a complètement captivée au niveau de l'intrigue. Sans compter que les personnages sont bien développés et très attachants !
Le deuxième est apparemment sur Drea, la meilleure amie de Harper, avec Cujo, qui lui est le meilleur ami de Trent... Dans le premier tome, leur relation était assez électrique, j'ai hâte de voir ce que ça donne, surtout que ce sont deux personnages déjà plaisants à suivre dans ce tome !

















Real Account - Tome 1.

Shizumu Watanabe - Okushô
Real Account (Tome 1)
Kurokawa - 2016
192 pages
6€80



 Au-delà d’Internet, il y a Real Account, aka ReA. Le Japon entier ne jure plus que par ce réseau social qui rythme l’existence de chaque habitant de l’archipel. Ataru Kashiwagi n’échappe pas à la règle, et ReA lui a permis de s’inventer une vie en ligne sans rapport avec la réalité. Une double identité qu’il gère sans problème jusqu’à ce qu’il se retrouve pris en otage par le réseau. Il n’est pas le seul : 10 000 personnes sont ainsi prisonnières de ReA et de sa mascotte. Et cette dernière a mis au point un jeu qui laisse peu de chances de survie aux participants.
Que le massacre commence...



Comme j'aime beaucoup les survival game et qu'en plus, je suis bon public, c'est sans surprise que celui-ci m'a tout de suite interpelée et, surtout, que j'ai complètement adhéré. Mais plus encore que le genre, c'est ce dont l'auteur a fait du thème qui m'a réellement conquise. À voir par la suite, mais le premier tome est déjà bien prometteur !

Real Account, plus communément appelé ReA est un réseau social dont tout le monde se sert désormais ; Le Japon en est totalement addict. Jusqu'au jour où des milliers de joueurs se font littéralement happer pour le réseau. Leur esprit étant connecté directement au réseau, ils n'ont d'autres choix que de se plier aux exigences de la mascotte officiel du réseau, Marble, s'ils veulent sortir de là... vivants ! En effet, par le biais de plusieurs jeux fatals, les utilisateurs devront réussir ou mourir. Et cela se joue à peu de choses...

Le genre en lui-même n'a rien de révolutionnaire, on le voit beaucoup maintenant. Un (ou plusieurs) jeu met la vie des participants en danger. Stratégie, tricherie, manipulation, courage ; il en faut pour s'en sortir. Ici, les réseaux sociaux sont mis en avant et c'est ce qu'en a fait l'auteur qui m'a carrément plu ! On retrouve beaucoup notre société actuelle dans ce manga.
La première condition de Marble pour que tout le monde reste en vie donne d'ailleurs rapidement le ton sur ce qui va suivre. En effet, il demande à tous les followers des participants de choisir entre rester abonnés ou se désinscrire, tout en sachant qu'ils mourront si le participant qu'ils suivent meurent à tout moment. Si un participant atteint zéro follower, il meurt... C'est dans ce genre de situation que l'on se rend clairement compte des amis que l'on a réellement ou non...
Je n'en dirai pas plus sur les autres jeux présents dans ce premier tome mais tout repose plus ou moins là-dessus. Que ce soit sur les apparences, les sentiments que l'on accorde à des inconnus, la confiance aussi... Tout est remis en cause par le biais de ce réseau social qui n'hésite pas à éliminer des participants ; Marble n'a aucune limite ! Tout comme les réseaux sociaux...
Le thème est donc plus qu'intéressant et, pour le moment, bien développé. J'ai hâte de voir ce que nous réserve les prochains tomes !
Les dessins sont très appréciables ! La réaction des personnages et leur physique étant très importants, on a pas mal de détails au niveau des expressions du visage et on a quelques particularités aussi qui différencient chaque participants, et toutes ces expressions sont appropriées aux situations. Bref, un régal pour les yeux, que ce soit au niveau de l'histoire que des illustrations !

Ataru est un personnage plutôt solitaire qui s'est inventé une vie sur Real Account. Si en vrai il n'a que peu d'amis, voire pas du tout, il est très suivi sur ReA et se lâche bien plus sur ce réseau que dans la réalité. Il résume sa vie entre boulot, dodo et jeux sur Real Account (comme beaucoup de personnes finalement... coïncidence ?). Je ne sais pas si Marble avait des critères bien particuliers lorsqu'il a décidé d'emprisonner l'esprit de toutes ces personnes dans ReA (heureusement, on ne connait pas encore la raison et l'objectif de Marble ; même si on peut déjà s'imaginer des raisons, rien n'a été explicitement dit) mais je ne suis pas étonnée qu'Ataru en fasse partie. Et je n'étais pas étonnée pour d'autres personnages non plus, j'ai donc ma petite idée sur la question mais on verra ça plus tard...

Un premier tome plus que prometteur pour la suite des événements, j'ai hâte de les découvrir ! Je suis pressée de découvrir les autres jeux macabres de Marble aussi, savoir jusqu'où il va aller et connaître les stratégies d'Ataru qui est un personnage très intelligent, humble et discret. Un manga que je ne peux que conseiller aux adeptes du genre.

















14 août 2017

C'est lundi, que lisez-vous ? [192]

(Bannière créée par Frogzine)

Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books.
Galleane a pris la relève après Mallou, où sont regroupés tous les participants.

Le principe : il suffit de dire, tous les lundis, ce qu'on a lu la semaine passée, ce que l'on est en train de lire et ce que l'on va lire après.






Ce que j'ai lu la semaine passée :


Ce que je suis en train de lire :


Ce que je compte lire après :









Ce que j'ai lu la semaine passée :



Ce que je suis en train de lire :


Ce que je compte lire après :










Et vous, que lisez-vous ?





13 août 2017

In My Mailbox [209]

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.
Il a été repris par Lilie en France. Puis par Lire ou mourir, où sont maintenant regroupés tous les participants.
























12 août 2017

Timelapse.

Nadia Richard
Timelapse
Michel Lafon - 2017
317 pages
14€95




Le jour des 18 ans de Samantha, le temps s'est arrêté. Piégée 48 heures dans un monde où tous ceux qu'elle aime sont transformés en statues de cire, Sam réalise avec effroi qu'elle est la cause de ce phénomène. La vie reprend son cours, mais Sam, elle, est persuadée de devenir folle. Pourtant son don est on ne peut plus réel. Et convoité.
Alors que M. Delatour, son professeur de physique, s'intéresse subitement à elle, la jeune femme réalise avec stupeur qu'elle est incapable de figer le nouveau de la classe, le mystérieux Matthias. Seraient-ils plus liés qu'elle n'ose l'espérer ?
Mais à trop jouer avec le temps, Sam pourrait bien finir par en manquer... car Delatour semble prêt à tout pour s'approprier son pouvoir, peu importent les conséquences.



À défaut d'une couverture qui aurait pu me taper dans l’œil, c'est le résumé qui m'a tout de suite attirée. J'adore les histoires qui concernent le temps parce qu'il y a matière à faire, matière à nous surprendre. Malheureusement, mon enthousiasme est rapidement descendu, d'abord à cause du style d'écriture, et ensuite par l'histoire en elle-même. Je ne serai finalement pas aller plus loin qu'un peu plus de la moitié de ma lecture...

Le jour de ses 18 ans, Sam se rend compte que le temps s'est arrêté. Pendant 48 heures, le temps s'est figé : les gens, les voitures, les animaux... Elle finit par comprendre que ce phénomène provient d'elle, mais elle ne sait pas comment manifester ce don. Après plusieurs tentatives, elle y arrive un peu au hasard, sauf en ce qui concerne le nouveau, Matthias. Elle se pose alors beaucoup de questions sur lui, et sur leur professeur qui n'a pas l'air étranger à ce phénomène étrange...

J'espérais tellement de ce roman... Ce n'est même pas que j'en attendais beaucoup puisque je ne connais pas l'auteure et que ce n'est pas la suite d'un autre roman, mais je ne pensais pas décrocher si vite et m'ennuyer autant...
Le problème qui s'est vite posé, c'est le manque de maturité du style d'écriture. Les personnages sont censés être à la fac mais, que ce soit dans la narration ou dans les dialogues, on les voit bien plus jeunes, à cause de leur façon de parler mais aussi des sujets abordés et de leurs comportements respectifs.
Le thème principal de cette histoire, c'est le temps. Qu'on le fige, qu'on l'accélère, qu'on le traverse... il y a de quoi faire. Eh bien, on assiste plutôt à une romance pendant, au moins, plus de la moitié du roman (je ne pourrai pas dire si c'est toujours le cas plus loin, je me suis arrêtée à ce niveau-là) et je ne l'ai même pas trouvée franchement intéressante... Entre un meilleur ami jaloux sans grandes raisons, des "copines" jalouses également sans grandes raisons non plus et pas mal de "je t'aime, moi non plus" pas clairement explicites, j'ai trouvé le temps long... L'intrigue n'avançait pas ou, du moins, elle a été effacée par les sentiments des personnages et leur petite vie tranquille. Éclipsé, le fantastique...
J'ai bien essayé de prendre des raccourcis en lisant essentiellement les dialogues (avant de décider d'arrêter ma lecture) mais je crois que c'est ce qui m'a le plus dérangé dans ce roman, la platitude des conversations... 
Cette histoire manque cruellement d'action, d'émotions et de maturité. Heureusement, l'écriture est fluide, ça se lit vraiment vite mais ça ne m'a pas empêchée d'en avoir marre... Lassée par le comportement des personnages, par le manque d'infos cruciales alors que les détails futiles je dirais étaient racontés en long, en large et en travers ; lassée par le manque d'action et par la romance qui, je trouve, n'avait pas son importance ici.

Ça a été difficile de supporter les personnages également... Quoique Matthias était bien le seul à ne pas m'énerver. Sans que je me sois attachée à lui, il était tout de même sympa à suivre. Non, le pire de cette histoire, c'est le comportement des femmes...
Sam, pour commencer, est grinçante. Je crois qu'il n'y a pas d'autres mots. Elle se plaint sans cesse qu'elle n'a pas d'amis, à part son meilleur ami Tim, mais vu comme elle traite le peu de personnes qui osent s'intéresser à elle... je ne trouve pas ça étonnant du tout !
Anna est bizarre à cerner... Elle parait très gentille, aimable et serviable mais elle n'hésite pas à faire des coups bas pour autant et, quand elle parle, on dirait une vraie peste. Je pense que c'est la façon dont Sam la décrit et ce qu'elle est vraiment qui font qu'on ne sait pas trop quoi penser d'elle. Les deux sont contradictoires.
Il y a Victoire aussi, qui est censée être la peste de l'histoire (décrite par Sam donc) mais je l'ai trouvée beaucoup, beaucoup moins peste qu'Anna... Elle n'est pas cool mais elle n'est pas très horrible non plus (j'ai trouvé Anna dix fois pire !). Et puis, j'aurais eu Sam en face de moi, je ne sais pas si j'aurais été mieux...
Enfin, Tim, qui avait pas mal d'importance au début aux yeux de Sam, se retrouve vite effacé, pour réapparaître avec quelques crises de jalousie. J'ai très vite eu du mal avec lui, simplement parce qu'il n'est pas souvent montré sous son meilleur jour et que son comportement était bien trop puéril pour que je le supporte.
Dans l'ensemble, tous les personnages n'ont pas un comportement approprié à leur âge. Leurs conversations, leurs mots employés, leur attitude générale ne reflètent pas des jeunes adultes.

Je crois que je vais m'arrêter là... mais voilà mes explications sur le fait que je ne pouvais pas continuer cette lecture... Je retiens tout de même l'écriture fluide de l'auteure et un bon sujet mais je pense que plus de maturité dans le récit en général serait bienvenue, pour avoir envie de continuer à lire jusqu'au bout.









֍ Lu en lecture commune avec :
















11 août 2017

Vingt-huit - Tome 1.

Sophia Laurent
Vingt-huit (Épisode 1)
Ebook - 104 pages
0€99
Les épisodes 1 & 2 forment le 1er tome



Elle s’appelait Olivia. Désormais, elle est Vingt-huit, un Chiffre destiné à tuer ou se faire tuer.
Auprès de trois alliés, elle va devoir apprendre à manier son nouveau pouvoir pour lutter contre des dangers aussi extrêmes les uns que les autres.
L’un d’eux : Erebe... et sa soif d’abattre Olivia, son opposé.


J'ai demandé ce livre à l'auteure sur le site SimPlement, en pensant découvrir une dystopie. C'est finalement plus du fantastique mais ça ne change rien, ce livre est génial ! J'ai qu'une envie : découvrir la suite sans plus tarder ! Je l'ai commencé avant de me coucher et j'y ai passé une partie de la nuit... Je ne voulais pas le refermer sans l'avoir fini, il se dévore !

Olivia se réveille dans un champs, au beau milieu de nulle part, sans aucun souvenir de la façon dont elle a pu arriver là. En marchant un peu, elle trouve de l'aide vers un jeune homme dans une ferme. Elle apprend alors qu'elle est à des kilomètres de chez elle. Heureusement, Cane, le jeune homme qui l'a recueillie est prêt à parcourir toute cette distance pour la ramener vers sa mère. Mais tout ne se passe pas comme prévu... Une rencontre lui apprend qu'elle n'est plus qu'un Chiffre, destiné à tuer et à se faire tuer.

Cette histoire est complètement addictive ! On découvre tout au fur et à mesure qu'Olivia en apprend. C'est assez court (ou ça se lit bien trop vite !) parce qu'on commence depuis qu'Olivia se réveille dans un champs isolé et il ne lui faut pas une éternité pour comprendre ce qu'il se passe même si, bien sûr, au début, elle est complètement déboussolée et a du mal à assimiler les choses. Bref, on rentre rapidement dans le vif du sujet et toutes les découvertes que l'on fait ne sont que du bonheur !
On découvre donc ce qu'est devenu Olivia, un Chiffre parmi trente autres. Un Chiffre conçu pour tuer. Étant au stade d'expérience, elle n'est pas à l'abri des autres Chiffres. On croire donc d'autres Chiffres mais pas énormément non plus, ce qui fait que l'on ne se perd pas du tout dans les personnages, et les plus importants, en rapport avec leur pouvoir je pense, sont bien mis en avant.
On sent que l'univers est déjà bien complet, du moins dans la tête de l'auteure, car on se pose encore beaucoup de questions en refermant ce premier tome mais, en même temps, beaucoup d'éléments sont déjà mis en place, qui éveillent sans cesse notre curiosité. De plus, l'intrigue du premier tome est bien bouclée, sans trop de facilité, et la suite promet encore de bonnes doses d'action et de découvertes !
Les questions qui restent en suspens sont les origines de tout ça finalement. Qui sont les Créateurs ? Dans quel but précisément créent-ils ces Chiffres (on a bien une réponse mais l'auteure n'est pas rentrée dans les détails, on pourrait donc avoir de belles surprises) ? Les personnages nous font aussi nous poser des questions, on ne sait pas toujours qui est vraiment gentils ou méchants et j'ai bien hâte de voir comment les choses vont tourner par la suite !

Je ne sais pas comment vous faire mieux comprendre à quel point j'ai adoré. Je ne l'ai vraiment pas lâché une seule fois, malgré la fatigue, malgré l'heure tardive, parce qu'il fallait que je sache ce qu'il se passait à chaque page. Et il se lit tellement facilement ! La plume est fluide, addictive, mature. C'est un vrai régal ! Et pour le prix, il n'y a franchement pas de quoi se priver !






SimPlement.pro











Sophia Laurent
Vingt-huit (Épisode 2)
Auto-édition - 2017
Ebook - 105 pages
2€99
Les épisodes 1 & 2 forment le 1er tome




Olivia, Zack, Ezio et Li cherchent des alliés, pour pouvoir affronter les Chiffres.
Oui, mais cette idée n’est pas au goût de tous. Viko, le Chiffre Trois, dont le don est de manipuler les esprits, décide de leur mettre des bâtons dans les roues.
Pour cela, il donne un unique but à Olivia : tuer ses trois amis, coûte que coûte.



Ce deuxième épisode conclue le premier tome et il est aussi excellent que le premier épisode ! Toujours aussi addictif, aussi prenant et plaisant, avec une intrigue qui avance bien !

Je ne ferai pas de résumé sur cet épisode puisqu'il s'agit de la seconde moitié du premier tome et je trouverais ça dommage de dire ce qu'il s'y passe. Le résumé officiel est suffisant si vous voulez une idée de ce que vous allez lire. Je pense aussi que ma chronique va être courte, du coup, mais je tenais à en parler malgré tout parce que ce roman vaut clairement la peine d'être lu et cette auteure, d'être découverte !

Avec ce second épisode, on reprend là où l'on s'est arrêté dans le premier, autant dire directement dans le feu de l'action puisque les bases sont largement posées et que l'action avait déjà commencé dans le premier.
Concrètement, on retrouve Olivia et ses nouveaux amis cherchant des alliés pour affronter les autres Chiffres. Viko, pour ses propres intérêts, n'est pas de cet avis et décide de leur barrer la route... de la pire des manières. Son don le rend puissant et il va falloir trouver une solution pour l'éliminer ou pour simplement pouvoir avancer vers leur but... Autant dire que c'est rapidement intense ! Les personnages n'ont aucune pitié les uns pour les autres et, comme il n'y a pas vraiment de temps mort, le récit est constamment haletant, un vrai plaisir !
Il y a toujours également un peu de romance, beaucoup d'amitié et de liens serrés, de la solidarité, mais aussi des coups bas, de la peur, de l'appréhension, de la soif de pouvoir... Un beau mélange, bien maîtrisé, tout en gardant le côté fantastique au premier plan.

Je découvre l'auteure avec ce roman et je sais que je ne m'arrêterai pas là. Non seulement je continuerai cette saga parce que l'univers est très prenant et les personnages très intéressants grâce à leur bon développement mais je lirai d'autres de ces romans, les yeux fermés, parce que je sais déjà que le style d'écriture me convient. C'est fluide, addictif et naturel. Une belle réussite pour ce premier tome !













Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...