Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

23 janv. 2017

Lolita HR - Tome 1.

Delphine Rieu - Javier Rodriguez
Lolita HR : Rock star (Tome 1)
Eidola - 2011
176 pages
13€50


Dans un monde futuriste et totalitaire, Lolita est une rock star cybernétique.

Quelques rares personnes connaissent sa condition, et la planète entière croit trouver en elle la dernière star humaine combattant les robots stars. Dépourvue de conscience, Lolita est le jouet de son créateur, Gil Tabiles. Si l’intention de ce riche homme d’affaire est d’accroitre sa fortune grâce à elle, la motivation première d’avoir créé ce robot est bien plus complexe.

De son côté, Médhi, un adolescent rêveur et impulsif, vit dans un sanatorium où l’on parque les malades atteints d’une maladie qui entraine des mutations génétiques. Admiratif de cette jeune fille libre qu’est son idole, il n’a qu’un but, la rencontrer.


Mon avis :

Je trouvais cette couverture tellement belle que je me suis tout de suite intéressée au résumé lorsque je l'ai vue et l'univers dystopique a eu raison de moi. Et c'est une belle découverte remplie de rebondissements !

Médhi vit dans un monde où un virus, appelé Marabout, a pris le dessus sur la population. Ce virus se fixe sur une cellule dont il connait déjà une partie du code génétique, puis se multiplie et modifie le code de la personne infectée. Dès lors, le virus se transforme et peut connaitre une autre partie du code génétique du malade, multipliant ainsi le risque d'infection. Le jeune homme est donc placé en quarantaine avec d'autres malades dans un sanatorium. Son but est de rencontrer Lolita par tous les moyens...
Lolita est une rock star robot, que tout le monde à part quelques personnes croit humaine. Elle détrône complètement les robots stars et cette illusion d'humanité est importante pour son créateur qui a d'autres projets que de simplement faire sa fortune avec elle...

L'éditeur présente cet ouvrage comme un roman graphique, « une série de science-fiction au croisement du manga, du comics et du roman graphique, traitant de la manipulation ». C'est vrai que les dessins rappellent un peu le style des mangas mais avec des personnages plus réalistes, moins "enfantins" avec plus de détails. J'ai pas mal accroché avec les dessins d'ailleurs. Pas toujours, mais il y a de super rendus au niveau des expressions et des gros plans.
Le plus intéressant dans ce premier tome est la seconde moitié car on apprend déjà beaucoup de choses et, à mon avis, on est loin d'être au bout de nos surprises ! Mais le début n'est pas à négliger non plus et reste captivant car on découvre la vie de ces deux personnages qui ne se connaissent pas : Lolita et Méhdi. On découvre ce dernier dans sa condition de malade et tout ce que cela implique : la mise à l'écart par le gouvernement, la pauvreté de ces malades, leur condition de vie pour s'en sortir, leur mutation... Quant à Lolita, on découvre petit à petit comment elle fonctionne, comment elle se différencie des autres (que ce soit des humains ou des autres robots) et à quoi elle va servir par la suite... Mais on est loin de tout savoir et j'ai hâte de découvrir la suite !

Un premier tome prometteur pour la suite tant la seconde partie dévoile des événements grâce aux nombreux rebondissements sans pour autant trop en dire. On ne sait pas d'où vient ce virus mais on commence à savoir à qui il profite et plusieurs personnages, hormis les deux principaux, en sont d'autant plus intéressants !
























Seule avec lui







Seule avec lui
Amber Jones
Ebook
Sortie en 2016













Ils ne se supportent pas mais vont devoir vivre ensemble sur une île déserte paradisiaque.
Pour Dana, Benjamin de Saint-Amant, le prestigieux patron qu’elle assiste fidèlement depuis plus de neuf ans, est un play-boy égocentrique, macho et capricieux. Pour Benjamin, Dana est une assistante efficace et irremplaçable… mais franchement ennuyeuse, coincée et pas très sexy...

Lorsqu’ils prennent conscience qu’ils sont les deux survivants du crash du jet privé de l’entreprise, le soulagement de ne pas être seul sur cette île au décor paradisiaque se mêle à la peur face à la perspective d’une cohabitation sans échappatoire.

Car, en dehors du contexte purement professionnel, ils ne se supportent pas franchement...

Mais le décor, le stress, le désir de survivre fera resurgir des comportements... moins policés qu’au bureau...






Mon avis : 



Et bien voilà une nouvelle érotique qui nous laisse plus de questions qu'autres choses car à part le fait que les personnages ont des rapports très rapprochés, on ne sait pas grand chose. Et je trouve cela vraiment dommage car il n'y a pas d'histoire pour accompagner les passages érotiques. 

Dana et Benjamin travaillent ensemble depuis pas mal de temps, et n'ont pas de véritable vie privée car ils n'en ont pas le temps. Mais lorsque leur avion se crash et qu'ils découvrent qu'ils sont les seuls survivants, cela va énormément les rapprocher, au point où Benjamin, le patron de Dana dans l'entreprise où ils travaillent, va se rendre compte que les apparences sont parfois très trompeuses. 

Dana est limite une vieille fille, en tout cas elle en prend le chemin car chez elle, à part son travail, elle n'a pas grand chose parce que la seule personne qui l'attend à son appartement est un chat et sa voisine. Pourtant, elle n'est pas moche, elle a des formes là où il faut, c'est une femme sérieuse et qui fait son travail très consciencieusement. 
Benjamin est un homme riche qui dirige son entreprise d'une main de fer car, pour lui, rien ne compte plus que son travail. N'ayant pas de famille et donc personne qui l'attend chez lui, il ne pense qu'au travail et au sexe aussi, ce sont les deux choses qui comptent à ses yeux. 

Pour l'intrigue, je ne sais pas vraiment comment vous expliquer, car pour moi c'est plutôt tout un lot de questions qui sont sans réponse, car d'une part on ne sait pas pourquoi leur avion s'est crashé, ou bien encore on ne connait rien sur le passé des personnages. Voilà pourquoi pour moi ce sont plus des interrogations sans réponse qu'il me reste plutôt qu'une idée d'une réelle intrigue. 

L'auteur a certes une bonne plume, mais pour être honnête avec vous, je ne l'ai pas beaucoup apprécié pour ce livre. J'ai eu la sensation de lire une nouvelle dont on voulait se délester au plus vite. Ce qui est dommage, car je suis sûre que si elle avait été un peu plus travaillée ça aurait été bien meilleur. 

Bon je pense que vous l'aurez deviné, ce n'est pas une nouvelle que je recommanderais, ce qui est dommage car j'ai déjà eu le plaisir de lire autre chose de cet auteur et j'avais apprécié. Mais bon ça ne m'empêchera pas de lire d'autres histoires du même auteur. Alors bonne lecture à tous. 










Super Connard et moi - Tome 1 & 2.

Clémence Lucas
Super Connard et moi (Tome 1)
Hachette (Black Moon Romance) - 2016
Ebook - 96 pages
2€99


À bientôt 22 ans, Izzy est une jeune femme maladroite mais terriblement attachante.
Rick, lui est le Super Connard. Le beau gosse à l'état pur qui use de son charme pour toutes les faire tomber et ne se prend pas la tête.
Tous les deux jouent au chat et à la souris pendant plusieurs mois jusqu'au jour où Izzy se laisse attraper. Mais tel est pris qui croyait prendre, le rôle du chat n'est pas forcément tenu par celui que l'on croit.


Mon avis :

Une petite romance sympa à lire, d'autant plus qu'elle est rapide et assez naturelle. Certains comportement d'Izzy m'ont déçue mais j'ai tout de même envie de lire la suite pour savoir ce qu'il va se passer ! L'histoire reste plus ou moins en surface mais pour passer un bon moment de détente, c'est suffisant.

Izzy est une jeune femme de 22 ans qui flashe sur Rick depuis longtemps. Malheureusement, ce n'est pas le mec le mieux recommandé pour une relation. Il accumule tellement les plans d'un soir et ignore tellement les sentiments de ses conquêtes qu'il a été baptisé Super Connard par Izzy et ses deux meilleurs amis. Izzy ne veut pas de ce genre de relation mais elle n'arrive pas à s'enticher de quelqu'un d'autre même quand elle a des hommes plus gentils sous les yeux...

Rick est vite surnommé Super Connard, on ne peut que le confirmer quand on se rend compte de son comportement. Malgré tout, il a des petits côtés sympas, notamment quand il travaille dans son salon de tatouages, ce n'est plus tout à fait le même et il devient tout de suite plus attirant... Shawn fait partie de la bande de Rick, mais il est son opposé. S'il n'est pas très attirant au départ, il a quand même des petits atouts qui font plaisir. L'auteure est quand même restée un peu en surface au sujet des personnages. On sait ce qu'ils veulent, ce qu'ils font à l'heure actuelle mais ça s'arrête plus ou moins à ça. C'est suffisant pour passer un bon moment, il ne faut juste pas s'attendre à plus.
La narration est du point de vue de deux personnages : Izzy et Shawn, en alternance. Ainsi, on peut se mettre dans leur tête et savoir ce qu'ils veulent vraiment. C'est de cette façon que j'ai pu bien plus apprécier Shawn. On ne le connait que vaguement finalement mais si on ne le découvrait que des yeux d'Izzy, on n'en saurait encore moins tellement il est transparent pour elle. Du coup, j'aurais aimé qu'il y ait des chapitres avec le point de vue de Rick aussi car il a des facettes bien plus sérieuses que ce qu'il veut bien montrer et je serais curieuse de savoir ce qu'il est réellement en étant un peu plus creusé...

Les personnages ont des réactions tantôt énervantes, tantôt drôles... Je pense notamment à Izzy qui m'a l'air d'une personne loin d'être superficielle, avec les pieds sur terre, et très raisonnable. Malgré tout, elle fait LE truc qu'il ne faut pas et j'en ai été franchement déçue. Ça ne lui ressemble pas... Et la "voir" se liquéfier devant Rick non plus. Enfin, ce n'est qu'un avis personnel, mais elle n'a tellement pas l'air ce genre de filles (d'ailleurs, elle est finalement comme toutes celles qu'elle critique...) que c'est étonnant de la découvrir faire certains choix.
Shawn n'est pas en reste non plus. Ça m'a plu qu'il passe aussi pour un connard (pour reprendre le surnom qu'Izzy lui donne à un moment donné...) parce que ça montre qu'il n'est pas parfait même si c'est un mec super, il est simplement humain, avec ses propres faiblesses. Mais sa manie de toujours frapper quand quelque chose ne lui plait pas... Il n'a pas l'air non plus comme ça et pourtant il ne se gêne pas. C'est peut-être ça qui m'a dérangée finalement, les personnages ne paraissent pas ce qu'ils sont... Soit c'est voulu et j'ai eu du mal avec ça, soit ce n'est pas calculé et je ne m'y attendais simplement pas.

Une courte romance qui a le mérite de faire passer un bon moment même si l'histoire ou les personnages ne sont pas franchement creusés. On sait où Izzy veut en venir, ainsi que Shawn et Rick (ils veulent tous plus ou moins la même chose de toute façon) mais ça s'arrête là ; ça s'arrête à la romance. Un bon moment de lecture malgré tout.
















Clémence Lucas
Super Connard et moi (Tome 2)
Hachette (Black Moon Romance) - 2016
Ebook - 108 pages
2€99


Qu’est-ce que l’amour ? Eh bien... pour commencer, je dirais que... Non, sérieusement ? Vous y avez cru ? Moi, Rick, Monsieur Super Connard en train de vous vanter les mérites de l’amour, autant attendre de voir une poule avec des dents ! Je ne suis pas adepte des rendez-vous amoureux, ni même des relations à vrai dire. J’aime les filles et préfère profiter que de m’emmurer dans une situation qui, je suis sûr, ne peut mener à rien de bon... Pourtant, il y a Izzy... La seule qui, je ne sais pour quelles raisons arrive à me perturber. Fuis-moi, je te suis... Suis-moi, je te fuis... Nous jouons à ce petit jeu depuis un moment et j’avoue que même s’il y a Shawn qui contrecarre mes plans, une petite partie de moi a envie de découvrir ce qui pourrait bien arriver si je me laissais réellement tenter...


Mon avis :

Ce deuxième tome est exactement dans la même lignée que le premier, à savoir frais et léger, mais c'est peut-être aussi un peu le problème pour moi... Je m'attendais à une réelle avancer dans ce second tome et ce n'est pas tout à fait le cas, même s'il y a bien le dénouement du terrible dilemme d'Izzy. Mais j'aurais aimé connaître davantage les personnages, ne plus rester autant en surface. Je pense que réunir tous les volumes en un seul roman serait bien plus plaisant à lire, même si ça reste une bonne lecture détente malgré tout.

Dans ce second tome, Izzy hésite toujours entre son coup de cœur de toujours, son fantasme Rick et l'homme avec qui elle se sent elle-même, Shawn. Rick, qui d'habitude préfère les histoires d'un soir plutôt qu'une relation stable, change de comportement et se pose des questions sur ce qu'il veut vraiment depuis qu'il a couché avec Izzy. Quant à Shawn, son patron lui fait une proposition qu'il serait fou de refuser mais qui l'amènerait à déménager loin d'Izzy...

Ce que j'ai le plus aimé dans ce deuxième tome, ce sont les choix que tous les personnages doivent faire. Même les secondaires, mais avec eux c'est seulement à peine abordé (pour le moment en tout cas). Izzy doit choisir avec qui elle veut vraiment être (je ne la comprend toujours pas, le choix parait pourtant "simple"...), Rick doit choisir entre se poser ou continuer à batifoler à droite et à gauche et Shawn doit choisir entre partir loin d'Izzy ou rester. Pas facile pour tout le monde et ça donne un peu de suspense, on ne sait pas du tout qui Izzy pourrait choisir ! Bon, je crois que ce qu'il me dérange le plus dans cette histoire c'est que le choix est franchement vite fait. Izzy a envie d'une relation stable, qu'on ne la prenne pas pour une idiote et il n'y en a qu'un qui est réellement capable de lui donner ce qu'elle souhaite... Malgré tout, ça se lit vite et, une fois commencé, on a tout de même envie de connaître le dénouement donc ça fait un bon moment de détente. C'est léger, sans prise de tête (même si Izzy se la prend beaucoup pour pas grand chose finalement) et fluide. Mais je trouve dommage qu'on retombe sur les mêmes erreurs du premier tome, à savoir le manque de profondeur des personnages, ça s'arrête seulement à la romance et à quelques traits de caractère de chacun. C'est pour cela que je pense que tout devrait être réuni, qu'on puisse lire l'histoire d'une traite sans s'attendre, du coup, à ce qu'il y ait un réel changement, que ce soit dans le style ou dans l'histoire.

Les personnages m'ont tout de même un peu plus plu que dans le premier tome car Izzy, par exemple, ne se laisse pas démonter face au comportement de Rick après qu'il ait couché ensemble... Rick se remet en question, se questionne sur son avenir (même si à un moment donné il a fini par me décevoir...). Et Shawn est loin du bad boy même s'il cogne facilement, il a la main sur le cœur et j'ai beaucoup aimé cet aspect de sa personnalité qui a, lui, été bien mis en avant.

Je ne pense que je lirai la suite. J'ai bien aimé dans l'ensemble, c'est léger et c'est lu en très peu de temps (en une soirée c'est fait) mais je connais le dénouement en ce qui concerne le dilemme d'Izzy et je ne suis pas sûre de vouloir qu'il se passe autre chose... Je préfère terminer sur une bonne impression que de persister et risquer d'être déçue par de nouveaux éléments.

















C'est lundi, que lisez-vous ? [163]

(Bannière créée par Frogzine)

Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books.
Galleane a pris la relève après Mallou, où sont regroupés tous les participants.

Le principe : il suffit de dire, tous les lundis, ce qu'on a lu la semaine passée, ce que l'on est en train de lire et ce que l'on va lire après.






Ce que j'ai lu la semaine passée :


Ce que je suis en train de lire :


Ce que je compte lire après :









Ce que j'ai lu la semaine passée :



Ce que je suis en train de lire :


Ce que je compte lire après :







Et vous, que lisez-vous ?








22 janv. 2017

L'éveil des Gargouilles, tome 1 : La poupée brisée








L'éveil des Gargouilles, tome 1 :
La poupée brisée
Maria J. Romaley
Ebook
Sortie le 10 novembre 2015









Vous n'avez pas besoin d'avoir lu la série l'Âme de la nuit pour découvrir ce roman. Il est indépendant, même s'il prend place dans son monde.
" Perdre ses parents et se retrouver défigurée dans un accident de voiture, ce n'est déjà pas facile. Mais voir revenir à la vie des anges de pierre et manquer de se faire bouffer par une Chimère, là, c'est la fin des haricots ! Heureusement, que la Gargouille en question est sexy à souhait, ça aide à faire passer toutes ces choses bizarres qui débarquent dans ma petite vie de recluse agoraphobe..."


Mon avis :


Et bien je dois bien dire que j'ai un petit coup de cœur pour ce livre. Pour moi, c'était une première dans le monde des gargouilles et je reconnais que j'ai beaucoup apprécié. C'est un nouvel univers qui me donne envie d'en savoir plus, et en plus j'ai très envie de connaitre la suite pour les personnages. 

Après un accident qui a laissé des traces physiques et psychologiques à Sarah, celle-ci déménage car elle ne peut plus vivre dans la maison qu'elle occupait avant l'accident de voiture qui a coûté la vie à ses parents. Elle va alors emménager dans une maison en face d'un cimetière et en cherchant un modèle, Sarah se retrouve à dessiner la statue d'un homme de pierre qui l'attire de plus en plus. Jusqu'au jour où la statue va reprendre vie. Ce qui va amener Sarah à découvrir un monde dont elle ne se doutait pas.

Sarah est une jeune femme battante qui aime le dessin. En plus, malgré les cicatrices laissées par l'accident qui a coûté la vie à ses parents et à celle qu'elle aimait comme une sœur, elle reste une femme très belle, à l'intérieur comme à l'extérieur. C'est une personne qui prend les choses comme elles viennent, et qui est en plus très soutenue part son entourage. 

L'intrigue de ce roman est basée sur l'attente de savoir quand l'ennemi va attaquer, car tout au long du livre, on sait qu'il va se passer quelque chose mais on ne sait pas quand. Ce qui fait qu'une fois lancé, on a du mal à s’arrêter parce qu'on souhaite savoir ce qu'il va se passer.  En plus, il y a quand même l'envie de connaitre si oui ou non les personnages vont être séparés. 

J'ai vraiment beaucoup aimé le style de l'auteur, c'est fluide, rapide ; on a les informations qui arrivent sans que l'on ait besoin de se poser des questions à tout moment. L'histoire est très bien trouvée, et c'est limite addictif. En plus, pas besoin d'avoir lu d'autres histoires avec des gargouilles pour comprendre celle-ci, tout est clair. 

En conclusion, j'ai beaucoup apprécié ce premier tome, et maintenant il me tarde de découvrir la suite. Alors j'espère que comme moi vous aurez plaisir à le lire. En tout cas, voici un roman qui se lit vite et qui vous fera passer le temps en vous faisant découvrir le monde des gargouilles et des chimères. Alors bonne lecture à tous. 











In My Mailbox [180]

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.
Il a été repris par Lilie en France. Puis par Lire ou mourir, où sont maintenant regroupés tous les participants.




















16 janv. 2017

The team - Tome 1.

Lynda Aicher
The team : Compétition (Tome 1)
Harlequin (&H) - 2016
384 pages
14€90


Une seule nuit, une seule fois, rien de plus. Quand la talentueuse hockeyeuse Samantha Yates avait cédé à une nuit de passion effrénée avec Dylan Rylie, le célèbre défenseur de l’équipe de hockey des Minnesota Glaciers, elle était certaine de ne prendre aucun risque, puisque c’est elle qui avait fixé les règles. Mais elle n’avait pas prévu que, au lendemain d’une nuit inoubliable, le club lui proposerait de la recruter pour coacher Dylan… Alors, comme elle ne peut pas se permettre de refuser une telle proposition, il ne lui reste plus qu’à espérer que Dylan respectera la règle qu’ils se sont fixée. Heureusement, pour deux sportifs de haut niveau, discipliner leur corps et soumettre leurs désirs, cela ne devrait pas être si compliqué…


Mon avis :

D'habitude, je ne suis pas tentée par les romances où le sport est omniprésent... Mais j'ai été agréablement surprise avec Simone Elkeles alors j'ai tout de même tenté avec cette saga de Lynda Aicher, le résumé m'attirant quand même fortement, et j'ai bien fait !

Dylan est un jeune hockeyeur qui débute tout juste sa carrière pro. Cultivant une image de fêtard, toutes les femmes sont sous le charme. Seule Samantha lui résiste, ne voulant pas faire partie des groupies, jusqu'à cette nuit...
Samantha vient juste d'arrêter le hockey, à contre cœur, puisqu'il n'y a pas de débouché pour les femmes dans ce sport. Elle pense alors se reconvertir dans la psychologie du sport mais le hockey lui manque chaque jour un peu plus...
Dylan et Samantha ne se sont accordés qu'une seule nuit. Dylan voudrait plus mais Sam le rejette malgré leur forte attirance réciproque... Ça aurait dû être simple de tourner la page mais elle n'avait pas pensé que le coach des Glaciers la contacterait pour qu'elle entraine personnellement Dylan...

Je ne sais pas tellement pourquoi je n'ai pas eu de coup de cœur pour ce premier tome parce que, clairement, rien ne m'a dérangé, rien ne m'a déplu. Ce n'est tout de même pas passé loin ! L'auteure a une plume totalement addictive, je n'ai pas vu les pages défilées et la romance qui s'installe doucement mais sûrement entre Dylan et Sam est complètement captivante.
Comme je le craignais au départ, le hockey est omniprésent dans l'histoire mais, finalement, ma crainte s'est vite transformée en enthousiasme ! Ce sport est une réelle passion pour les personnages et c'est ainsi qu'on le ressent, on vit leur passion avec eux ; Samantha avec ses regrets et sa peine de ne pas pouvoir continuer sur la glace et Dylan avec son sérieux et sa détermination dans sa toute jeune carrière pro. L'auteure a réussi à me donner plaisir à découvrir ce sport ! J'ai aimé aussi le fait qu'elle parle des femmes qui ne peuvent pas faire carrière dans le hockey, je ne le savais pas et j'ai trouvé que le sujet a bien été développé, suffisamment pour faire réfléchir et pour que ça nous atteigne...

La romance entre Dylan et Sam est totalement prenante ! J'ai adoré les suivre du début à la fin, même si Sam oppose beaucoup de rejets aux tentatives de Dylan. On comprend petit à petit pourquoi et, même si j'ai trouvé qu'elle se prenait bien trop la tête, ses réactions sont compréhensibles. Comme je le disais, ils vivent leur passion à fond et Sam a tellement de rancœur face à son rêve impossible... Mais ça rend Dylan bien plus touchant ! Il a beau se donner une image de fêtard, on le découvre réellement très rapidement et on ne peut pas rester indifférente à sa personnalité !

Une très belle romance que je ne peux que conseiller ! Le sport est constamment présent mais sans que ce soit un obstacle pour les réfractaires. L'histoire de Dylan et Sam est magnifique, par bien des façons et l'auteure a une plume si fluide et si addictive qu'il est difficile de décrocher une fois commencé !
















Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...