Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

19 juin 2017

Enquête aux Volets Bleus.

Kate Oliver
Enquête aux Volets Bleus
IS Edition - 2017
144 pages
14€



Rosetta Bancale a été placée contre son gré en maison de retraite par sa fille unique pour un début d'Alzheimer. Elle intègre alors un groupe de six « résistants » pratiquement abandonnés par leurs familles, mais à l'aise financièrement. Leur devise : rire, boire et bien manger, malgré les restrictions de l'établissement.

Le petit club fait les quatre cents coups, transgresse allègrement le règlement et se venge des mesquineries du personnel, mais chacun reste évasif sur son passé... Un des sept membres, surnommé « le Capitaine », se fait prendre dans les filets d'Annette, une auxiliaire de vie cupide qui cherche à se faire épouser. Mais elle est un jour violemment poussée dans l'escalier...

Un inspecteur de police va alors enquêter et découvrir le passé peu reluisant de certains des pensionnaires, la vie tourmentée ou malheureuse de quelques autres, et le chantage financier exercé par Annette sur celui ou celle qui a changé de sexe et qui ne voudrait pas que son secret soit divulgué.

Pour compliquer encore un peu plus l'enquête, chaque membre du club va s'accuser du « crime » pour protéger ses amis...



Un roman policier assez drôle et léger qui est très efficace pour une petite pause détente. En effet, l'humour est au rendez-vous du début à la fin et l'enquête n'a franchement rien de prise de tête, elle est très légère et permet ainsi de se poser quelques heures en passant un agréable moment. Cependant, il y a quelques petites choses qui m'ont dérangée mais rien qui ne m'aura vraiment gâché la lecture.

Rosetta, qui présente un début d'Alzheimer, est placée en maison de retraite par sa fille qui ne peut pas s'occuper d'elle à temps plein. Rosetta n'est pas d'accord pour ce placement mais c'est ainsi qu'elle fait son entrée aux Volets Bleus, intégrant très rapidement un groupe de six pensionnaires quasiment laissés pour compte par leurs familles. À eux seuls, ils refont le monde à leur façon, en profitant de la vie comme jamais peut-être mais surtout en violant les règles de l'établissement autant que possible et en se vengeant gentiment du personnel. L'ambiance est joyeuse pour ces pensionnaires qui ne se prennent pas la tête, jusqu'au jour où Annette, une auxiliaire de vie, accessoirement amante de l'un des pensionnaires du groupe de Rosetta, se fait violemment pousser dans les escaliers... Une enquête policière est alors ouverte et faire ressurgir quelques surprises.

Ce roman est classé dans la catégorie "policier" mais je trouve le terme un peu fort. Pour moi, il s'agit plutôt d'un roman humoristique. Alors, certes, il y a une enquête, mais elle est très rapide et finalement peu développée pour que l'on classe ce roman dans le genre policier. Je classerai donc ce roman dans le genre humoristique ou encore contemporain.
De l'humour, on en a du début à la fin, notamment grâce à Rosetta que j'ai trouvé très, très drôle. Sa façon de parler est juste énorme pour une personne âgée, elle ne passe pas inaperçue et n'a d'ailleurs pas sa langue dans sa poche ! Que ce soit par rapport à ses propres enfants, qu'elle accuse d'avoir voulu se débarrasser d'elle alors qu'elle a tout fait pour eux, ou par rapport aux autres pensionnaires, Rosetta a sa propre opinion sur tout le monde et nous en fait bien profiter !
Justement, en parlant du comportement des autres, l'auteure fait passer quelques messages dans cette histoire, dont l'un plus important que les autres selon moi : la faculté que certaines personnes ont à profiter des personnes âgées, de leurs faiblesses quelles qu'elles soient. Ce message est plus fort que les autres, plus évident et plus touchant aussi. Malgré la nette touche d'humour, on y trouve donc un peu de sérieux, qui passe tout aussi bien tant le naturel est présent dans le récit.

Là où j'ai eu un peu de mal, c'est avec la transition du point de vue des personnages. En effet, on suit d'abord l'intrigue du point de vue de Rosetta. Puis le Capitaine prend le relai, ainsi que Fantoche et l'inspecteur de police également. Pas forcément dans cet ordre. On s'en rend compte par rapport à ce qui est dit mais ce n'est pas explicitement dit en début de chapitre et c'est d'abord un peu déroutant. Ça ne gêne plus dans la continuité du chapitre en question mais c'est déstabilisant au départ, j'aurais aimé que ce soit clairement dit dès le début des chapitres concernés, que l'on change de personnage.
Ce qui m'a un peu dérangée également, c'est la facilité de l'enquête. Autant c'est très bien parce que le roman reste léger, autant j'ai trouvé que ça bâclait un peu le récit, c'est dommage.
Toutefois, tout ça ne gâche pas le plaisir que l'on peut avoir à découvrir ce roman, et surtout en ce qui concerne Rosetta. Je crois que c'est mon personnage coup de cœur, je l'ai adorée !

Un roman bourré d'humour et de messages plus sérieux mais placés bien subtilement à découvrir entre deux bons pavés, pourquoi pas ? Mais surtout à lire si l'on cherche un peu de détente et des personnages atypiques très attachants !





SimPlement.pro











Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...