Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

29 oct. 2015

Pas sans lui.

Katie McGarry
Pas sans lui
Mosaïc - 2015
464 pages
14€90
1. Hors limites / 2. Prêts à tout / 3. Pas sans lui / 4. ?


Je m'appelle Rachel. On a une belle maison, de l'argent, mes parents m'aiment, mes frères aussi. Alors dites-moi pourquoi je souffre ? Pourquoi, si souvent, j'étouffe d'être moi. Dans ces moments-là, je ne connais qu'un moyen de me libérer : la vitesse. Je monte dans ma voiture, je fais rugir le moteur, bondir mon bolide et je roule comme une folle. Je roule toute la nuit. J'aurais dû me douter que, la nuit, on rencontre forcément le garçon qu'il ne faut pas.

Je m'appelle Isaiah. Je fais partie de ces mecs qui n'ont jamais eu de chance. Pas de famille, pas de foyer, pas d'espoir. Même l'amour m'a tourné le dos. Mais une chose de m'a jamais, jamais trahi : ma caisse, même quand je la lance à 200 à l'heure. Alors, je n'aurais jamais imaginé qu'elle m'apporterait un jour les pires ennuis: une fille qui n'aurait jamais dû se trouver sur ma route.





Mon avis :

« Pas sans lui » est le troisième tome de la saga « Hors limites », mais tous les tomes peuvent se lire indépendamment car les personnages ne sont pas les mêmes d'un tome à l'autre (mais ils se croisent malgré tout puisqu'ils se connaissent d'une façon ou d'une autre).

Pour resituer un peu, ici on suit Rachel et Isaiah, leur point de vue étant alterné un chapitre sur deux. Isaiah est le meilleur ami, le frère, de Noah (Noah et Echo que l'on découvre dans « Hors limites », le premier tome) et aussi l'ex de Beth (que l'on découvre dans « Prêts à tout », le deuxième tome)... Et, si je ne me trompe pas, dans le quatrième tome, on découvrira l'histoire de West, l'un des frères de Rachel.

J'aime beaucoup quand les histoires se croisent et se suivent de cette façon, avec l'apparition des personnages découverts précédemment, mais sans l'obligation pour autant de lire les tomes précédents pour apprécier pleinement sa lecture. C'est toujours mieux de découvrir les tomes dans l'ordre pour la chronologie de certains événements liés aux personnages principaux du tome en question qui deviennent secondaires dans les suivants, mais ce n'est pas dérangeant pendant la lecture de ne pas faire de "vrais" liens entre eux. D'ailleurs, je me souviens avoir beaucoup aimé Beth dans « Prêts à tout » alors que je l'ai détestée ici, dans « Pas sans lui ». Comme quoi...

Rachel vient d'une famille riche, elle ne manque de rien et a tout pour être heureuse. Pourtant, rien ne va pour elle. Elle a des angoisses dès qu'il y a trop de monde et sa famille devient pesante... Passionnée de voitures, la seule solution qu'elle a trouvée pour mettre de côté tout ça est la vitesse.
Isaiah est tout le contraire de Rachel. Orphelin, balloté de foyers en foyers, il ne trouve sa place que dans la rue et, là encore, il n'est pas vraiment lui-même, il joue plutôt un rôle pour se faire respecter et s'en sortir. Il sait qu'il ne peut compter que sur son meilleur ami et sur sa voiture. Passionné également, c'est grâce à ça qu'il rencontrera Rachel...

J'ai tout de suite accroché avec ces deux personnages. Ils ont des vies différentes mais sont semblables par certains aspects. L'un de leurs points communs est qu'ils ne sont pas ce qu'ils paraissent être. En effet, Rachel vient d'une famille aisée mais on se rend compte tout au long de l'histoire qu'elle encaisse bien des problèmes et aime des choses, comme la vitesse et la mécanique, qu'elle n'est pas censée aimer. Quant à Isaiah, il paraît être le mec détestable sous tous rapports mais il n'y a pas plus attachant et fiable que lui...

L'intrigue n'est pas ce qu'elle parait non plus. Ce n'est pas une simple histoire d'amour au milieu de voitures car après un premier problème qui réunit Rachel et Isaiah pour la première fois, c'est toute une accumulation d'ennuis qui s'enchainent par la suite. Des ennuis qui surviennent à cause des conséquences des actes de certains personnages et qui se règlent plus ou moins grâce aux interventions inattendues de certains autres.
Les personnages principaux mais aussi quelques secondaires apprennent beaucoup sur eux-mêmes et aussi sur les autres, sur la vie, et évoluent sans cesse. C'est très touchant de les voir évoluer chacun de leur côté, avec leurs propres problèmes mais aussi ensemble. "Physiquement", Rachel et Isaiah n'ont clairement rien à faire ensemble et pourtant, quand on creuse, comme on a aucun mal à le faire tant ils sont développés, on se rend compte qu'ils sont faits l'un pour l'autre, qu'ils se complètement parfaitement.

Ce roman est un beau coup de cœur pour ma part. Grâce à tout ce qui est caché à cause du statut social de chaque personnage, grâce à ces derniers qui dégagent beaucoup d'émotions, d'humanité, dans leur façon d'être et de vivre. C'est une magnifique histoire d'amour et une belle leçon de vie, qui va au-delà des préjugés.







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...