Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

28 juin 2013

Autobiographie d'une Courgette.

Gilles Paris
Autobiographie d'une Courgette
Flammarion - 2013
285 pages
4€90


Un nom de cucurbitacée en guise de sobriquet, ça n'est pas banal ! La vie même d'Icare - alias Courgette -, neuf ans, n'a rien d'ordinaire : son père est parti faire le tour du monde « avec une poule » ; sa mère n'a d'yeux que pour la télévision, d'intérêt que pour les canettes de bière et d'énergie que pour les raclées qu'elle inflige à son fils. Mais Courgette surmonte ces malheurs sans se plaindre... jusqu'au jour où, découvrant un revolver, il tue accidentellement sa mère. Le voici placé en foyer. Une tragédie ? Et si, au contraire, ce drame était la condition de rencontres et d'initiations - à l'amitié, à l'amour et au bonheur, tout simplement ?


Mon avis :

Icare - qui préfère d'ailleurs que tout le monde l'appelle Courgette - est un enfant de neuf ans peu chanceux... Son père est parti avec une autre femme lorsqu'il était plus petit et sa mère ne fait que boire et lui mettre des raclées depuis qu'elle ne peut plus travailler.
Un jour, alors que Courgette s'ennuie, il fouille dans la chambre de sa mère et trouve un revolver. Il décide alors d'aller jouer dehors avec, pour tuer le ciel, parce que sa mère répète souvent : « Le ciel, ma Courgette, c'est grand pour nous rappeler qu'on n'est pas grand-chose dessous. » Alors Courgette veut tuer le ciel pour que sa maman se sente mieux, pour qu'elle arrête de lui crier dessus simplement, puisque tout est la faute du ciel. Tout ce raffut finit par alerter sa mère, qui lui demande de lui donner l'arme. À force de cris et de bagarres pour récupérer l'arme, sa mère provoque inconsciemment l'incident ; Courgette tue accidentellement sa mère.
Lorsque Courgette comprend que sa maman ne dort pas et même qu'elle ne lui fait pas une blague, il se réfugie dans le grenier afin que les zombies (enfin, sa mère en état de zombie) ne puissent pas l'atteindre... C'est un gendarme qui le retrouve et le place par la suite dans un foyer avec d'autres enfants de son âge. Courgette y découvre alors la vie ; les rires, l'amitié, l'amour, le bonheur...

Un court roman qui nous fait passer par toutes sortes d'émotions. La narration peut rebuter un peu certains car c'est Icare qui nous raconte son vécu, avec ses propres mots et son langage... Mais plus on avance dans cette histoire, plus elle nous touche et la narration n'a plus vraiment d'importance, si ce n'est qu'on a l'impression d'écouter parler ce petit bonhomme et non de le lire...
Icare ne commet pas un acte anodin et il en est tout à fait conscient même s'il ne ressent pas grand-chose vis à vis de ça. Sa vie était triste et même invivable alors que petit à petit, grâce aux éducateurs et à ses nouveaux copains, il se rend compte que la vie a beaucoup de choses à lui offrir... C'est très émouvant de se retrouver dans la tête de ce petit garçon qui n'a pas eu une enfance facile et qui a vécu plusieurs drames.
L'auteur a toujours trouver les bons mots pour nous toucher et aussi pour nous faire rigoler ! Comme les fois où Icare ne comprend pas les expressions, dans sa tête elles donnent un tout autre sens amusant.

Tous les personnages sont touchants à leur façon et je me suis beaucoup attachée à eux...
Icare, avec sa naïveté, sa curiosité et tout l'amour qu'il porte en lui. Camille, qui est très mature pour son âge, drôle et attendrissante. Béatrice qui met toujours les doigts dans son nez. Jujube qui ne pense qu'à manger. Ahmed qui pleure tout le temps... Sans oublier les éducateurs, le gendarme et les autres enfants qui ont tous un rôle important dans la vie d'Icare. Ils forment tous une grande famille par leurs sentiments et leur cœur en or. C'est un réel plaisir de suivre tout ce petit monde et découvrir les joies qui leur tombent dessus.
On apprend aussi sur le passé de chacun, ce qui a amené les enfants à être au foyer et aussi le passé de certains adultes. 

Cette réédition a la particularité d'être illustrée avec beaucoup de petits bonus comme une courte revue de l'histoire avant qu'elle ne commence réellement, une interview de l'auteur et un test de connaissances en rapport avec l'histoire (puisque cette réédition est aussi destinée aux collèges).

Un livre que je conseille fortement si vous recherchez des émotions fortes en rapport avec la vie elle-même. On passe par toute sorte de sentiments, de la joie à la colère, du rire aux larmes. Un livre qui fait réfléchir sur ce qu'est vraiment le bonheur et ce qui permet de réellement l'apporter... On voit la vie à travers l'innocence d'un enfant qui ne triche pas avec les sentiments, c'est magnifique.




« - Moi, je rêve pas, Courgette. Et je sais bien que si papa s'en allait souvent en voyage, c'était à cause des disputes à la maison. Maman, elle s'occupait avec ses aiguilles et ses cœurs à recoudre parce qu'elle savait pas trop comment dire "je t'aime". [...] Que leurs parents se tapent dessus ou qu'ils les attachent au radiateur, qu'ils soient en prison ou qu'ils essaient d'arrêter de boire ou pire, c'est chez eux et c'est leurs parents et c'est toujours mieux qu'aux Fontaines.
- Tu peux pas dire ça comme ça, Camille. Ici, on a tout. Chez nous on mangeait que des pâtes au ketchup [...] On savait même pas que les zépinards ça existait. On va à la piscine, on joue au foot, on apprend à skier et les zéducateurs s'occupent bien de nous. On est quand même plus heureux et moi, je t'ai, et j'ai Simon et tous les autres. »






117. Quelque chose de vert - 36/170



4 commentaires:

  1. il faut absolument que je l'achete !

    RépondreSupprimer
  2. Oh, il me fait trop envie. Je n'en entends que du bien !

    RépondreSupprimer
  3. Comme tu le sais, j'ai adoré !!! Un gros coup de coeur pour ce roman :) !!!

    RépondreSupprimer
  4. J'ai bien aimé ce livre, très touchant avec cette impression d'écouter Courgette plus que de le lire, mais j'ai eu du mal avec le style d'écriture. :S

    RépondreSupprimer

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...