Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

3 janv. 2013

No et moi.

Delphine de Vigan
No et moi
249 pages
6€10


 Adolescente surdouée, Lou Bertignac rêve d'amour, observe les gens, collectionne les mots, multiplie les expériences domestiques et les théories fantaisistes. Jusqu'au jour où elle rencontre No, une jeune fille à peine plus âgée qu'elle. No, ses vêtements sales, son visage fatigué, No dont la solitude et l'errance questionnent le monde. Pour la sauver, Lou se lance alors dans une expérience de grande envergure menée contre le destin.
Mais nul n'est à l'abri...


Mon avis : Je n'avais pas l'intention de lire ce livre, malgré tous les avis positifs, il ne m'intéressait pas plus que ça. Je suis tombée dessus par hasard alors j'ai tenté et je me suis faite avoir... Je ne pensais pas que ce livre serait autant rempli d'émotions. Mêlant joie, tristesse, désespoir, amour, il a tout pour nous toucher.

Tous les personnages sont attachants à leur manière. Lou est une surdouée qui rêve beaucoup avec un coeur énorme, elle rêve surtout pour les autres, d'un monde meilleur. Avec toutes ces questions qu'elle tente d'éclaircir parce qu'elle veut tout comprendre, parce que tout a un sens. Mais elle va comprendre assez vite que même si tout a un sens, on ne peut pas tout éviter. Elle se prend d'amitié pour No, une SDF de 18 ans qui a été abandonné très vite par sa famille et qui a dû apprendre à se débrouiller seule très jeune. Elle va aider No à se reconstruire, avec Lucas, un garçon de sa classe un peu paumé mais avec un coeur énorme lui aussi. La mère de Lou est aussi très attachante, on la trouve renfermée sur elle-même, on apprend pourquoi puis on assiste à sa métamorphose. Son père est quelqu'un de formidable, qui a toujours été là pour sa femme et pour Lou, toujours la tête haute, très patient, tenant toujours debout pour sa famille.

Les émotions sont tellement fortes qu'on a l'impression que l'auteur raconte quelque chose de vécu. C'est impressionnant. C'est écrit un peu à la façon d'un journal intime, celui de Lou, si c'en était un. On arrive à ressentir ce qu'elle ressent, sa tristesse face à No quand elle la rencontre pour la première fois, son désarroi quand celle-ci tombe de plus en plus dans la débauche, mais aussi la joie quand elles arrivent à s'amuser ensemble, elles deviennent très complices, très unies. Les mots sont justes et on ne peut que se questionner sur le monde tel qu'il est et se dire que certaines circonstances sont vraiment injustes




 « Les choses sont ce qu'elles sont. »

 « Noël est un mensonge qui réunit les familles autour d'un arbre mort recouvert de lumières, un mensonge tissé de conversations insipides, enfoui sous des kilos de crème au beurre, un mensonge auquel personne ne croit. »

 « Avant de rencontrer No, je croyais que la violence était dans les cris, les coups, la guerre et le sang. Maintenant je sais que la violence est aussi dans le silence, qu'elle est invisible à l'oeil nu. »
 

2 commentaires:

  1. Un livre très prenant, mais surtout très poignant !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai trouvé que c'était un très beau roman d'amitié. ^^

    RépondreSupprimer

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...