Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

4 janv. 2013

Cornes.

Joe Hill
Cornes
JC Lattès - 2011
412 pages
22€30


Lorsqu'un matin des cornes lui ont poussé sur la tête, Ig croit d'abord à une hallucination, un tour que lui joue son esprit rongé par la colère et le chagrin. Car depuis un an, depuis que sa petite amie a été violée et tuée dans de mystérieuses circonstances, il vit un enfer. Pourtant, les cornes sont bien réelles, et assorties d'un nouveau pouvoir qui incite quiconque s'approchant d'Ig à lui confier ses secrets les plus inavouables. D'abord torturé par ce macabre don, Ig a tôt fait de comprendre qu'il va pouvoir l'utiliser pour retrouver le monstre qui a assassiné Merrin et détruit sa vie. Il est temps de prendre sa revanche, de donner sa part au diable... Car en fin de compte, ce dernier ne nous comprend-il pas mieux que son éternel rival ?



Mon avis :

Ignatius Perrish a tout pour plaire : il vient d'une famille riche, son père est un célèbre musicien et son frère est une star montante de la télé. Mais un jour, il perd son unique raison de vivre, son unique amour : Merrin. Le lendemain d'une soirée trop alcoolisée, Ig se réveille avec des cornes... Il croit d'abord a une hallucination ou une maladie mais tout le monde les voit et personne ne s'en inquiète... Par la suite, il se rend compte qu'il est doté de divers dons très bizarres... Tout le monde lui raconte ses pires péchés, ses pires envies... au détriment d'Ig. Peu à peu, il sera juste omnibulé par la vengeance de Merrin et compte bien mettre à profit ses nouveaux pouvoirs.

Malgré quelques passages un peu longs (très peu) et quelques répétitions, je suis littéralement bluffée par ce roman. On va de découvertes en découvertes et de surprises en surprises. Rien n'est vraiment ce qu'il parait. J'ai eu l'impression qu'on commençait l'histoire par la fin, pour finalement démêlée le pourquoi du comment. Par rapport à Merrin mais aussi par rapport à la nouvelle identité d'Ig. Cette méthode est très bien ficelée, j'ai adoré ! On n'est jamais perdu dans le fil de l'histoire même avec les nombreux et longs flash back. J'ai trouvé que l'auteur avait une belle maîtrise du temps. Ainsi que du sujet. Car comme je le disais, rien n'est ce qu'il parait, on dirait que tout est mélangé et pourtant on ne se perd pas. Je ne sais pas trop comment l'expliquer, c'est assez compliqué. Le mieux est que vous le lisiez pour vraiment vous faire une idée du talent de l'auteur.
L'écriture est entraînante et donne toujours envie d'en savoir plus.

Une fin très étonnante ! Je n'ai pas découvert ce que j'imaginais mais bien plus en tout cas ! Toutes mes interrogations se sont envolées avec cette fin inattendue. Arrivée à la moitié du livre, je ne pouvais pas le lâcher et quand je n'avais pas le choix, je ne pensais qu'à ça ! Il est vraiment très prenant.
Ce n'est pas un coup de coeur à cause de certains passages que j'ai trouvé un peu trop long et qu'ils ne m'ont pas captivé plus que ça (l'enfance de Ig, notamment) mais c'est un très bon roman que je pense relire un jour ! Chose extrêmement rare chez moi...
On se pose des questions tout au long, à propos de tout et on finit par être complètement bouleversé par le changement de situation et les révélations, à la fin.
La première chose qui m'a frappé quand j'ai commencé à le lire, par contre, est le langage familierTrès familier. Je m'étais réhabituée à la littérature jeunesse et ce n'est pas du tout le même langage mais finalement, je m'y suis faite très rapidement et je n'imagine pas autre chose pour ce genre de roman.

Pour ce qui est des personnages, je suis épatée par Merrin... En fait, je ne l'aimais pas au début. Mais sa lettre, à la fin, change tout ! Radicalement. Elle paraissait égoïste, hypocrite et mesquine malgré son apparence d'ange. Mais finalement, elle est incroyablement touchante...
Lee est juste un obsédé complètement détraqué...  J'ai eu cette impression-là jusqu'à la fin et je n'arrive pas à en démordre. Je ne l'aime pas du tout.
En ce qui concerne Ig, je n'ai pas vraiment d'avis... Je le trouvais pitoyable quand il était plus jeune. Mais adulte, je l'ai trouvé bien drôle, surtout au début quand il s'amuse avec ses pouvoirs... et ses réactions sont tellement humaines qu'on arrive à saisir ce qu'il ressent par rapport à la mort de Merrin et son envie de vengeance.

Ce livre est à la fois troublant, surprenant et émouvant par certains aspects. Pas de fin prévisible, des personnages tous différents et importants, une belle maîtrise du temps (ça m'a vraiment épaté ça !)... C'est un roman très prometteur qui laisse à réfléchir sur le bien et le mal.
 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...