Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

3 janv. 2018

#maviederêve.

Anna Mainwaring
#maviederêve
Milan - 2017
228 pages
14€90



Jesobel Jones n’est pas le genre de filles qui font la une des magazines. Elle aime manger et mitonner de bons petits plats pour son entourage – pourquoi se priver ? Et puis les courbes, c’est sexy, non ? Jesobel veut vivre comme elle l’entend, et tant pis si elle n’a pas de petit copain. Elle n’a aucune envie de ressembler à tout le monde. À la maison, ça sent un peu le roussi, entre un père star de rock déchue, une mère ex-mannequin obsédée par l’apparence, une sœur aînée anorexique et une cadette à l’imagination débordante. Dans cette salade russe, comment trouver sa place ? Et au collège, ce n’est pas plus simple... Un jour, son legging se déchire juste avant d’entrer en cours, et cette peste de Zara l’humilie. Loin de se laisser faire, Jess rétorque avec son franc-parler habituel. La scène, filmée, fait le buzz. Jess, pourtant bonne élève, risque l’exclusion. Cerise sur le gâteau, sa mère la pousse à suivre un régime. Heureusement, pour lui redonner le sourire, Jesobel peut compter sur sa grand-mère paternelle, vieille dame indigne qui ne fume pas que des cigarettes et adore la vodka, et sur ses deux meilleures amies, Hannah et Izzie. Du moins, jusqu’à ce que les premiers émois amoureux viennent gâter leur amitié...


La couverture m'a tout de suite attirée et il me semblait tout à fait adapté pour une lecture légère, avec tout de même un brin de profondeur. Je ne suis pas déçue de ma lecture, je n'ai pas toujours été happée par l'histoire mais je ne la regrette pas pour autant.

Jesobel est une jeune fille qui ne se prend pas la tête. Loin des clichés qu'elle croise chaque jour, elle aime manger et faire de bons petits plats, au détriment de sa ligne. Mais sa petite bulle éclate petit à petit ; à la maison, tout le monde est un peu à contre sens du mode de vie de Jess, entre sa mère qui ne jure que par les apparences, sa grande sœur qui est anorexique, sa petite sœur qui a beaucoup trop d'imagination et sa grand-mère paternelle qui est un peu dans son monde. Au collège, ce n'est pas mieux, car si l'on n'est pas "comme tout le monde", si on ne rentre pas dans le moule, on est vite jugé. Jesobel sort déjà un peu du lot avec son apparence mais c'est pire lorsqu'elle fait le buzz bien malgré elle à cause de son legging qui s'est déchiré en cours. Zara n'a pas hésité à l'humilier en postant la vidéo sur les réseaux sociaux mais Jess n'est pas du genre à se laisser faire... Finalement, comment se trouver lorsque l'on est entouré de personnes qui attachent beaucoup d'importance à l'apparence ? Rien n'est simple et encore moins quand l'amour s'en mêle...

Mon ressenti est un peu partagé pour ce roman, même si la lecture a été agréable dans l'ensemble et que je ne la regrette pas. Disons que ça commençait très bien et que, par la suite, quelques petites choses m'ont dérangée... Néanmoins, le message reste fort et ça fait toujours du bien d'en voir dans la littérature pour ados.
On cerne très vite Jesobel, qui est un personnage fort et très intéressant du fait qu'elle s'est fiche complètement de l'avis des autres. Elle n'a pas de copain, elle a des formes, elle aime manger et cuisiner, et alors ? Elle n'a pas envie de ressembler à toutes ces filles qui font de leur poids une obsession et suivent tout un tas de régime. Elle aime manger et l'assume. Jusqu'à ce que... C'est là le problème pour moi. Jess était plaisante à découvrir parce que, justement, elle ne voulait pas être comme tout le monde, elle menait un combat contre tous ces clichés de la beauté. Mais, bien vite, j'ai trouvé qu'elle s'est perdue en chemin. Elle se remet beaucoup en question et ses décisions ne m'ont pas surprise, très peu de personnes auraient fait mieux mais je trouve qu'elle dommage qu'elle ait changé de direction au fur et à mesure que l'histoire avançait. Ceci explique pourquoi je n'ai pas été happée par l'histoire. Au début, si, mais par la suite, j'ai trouvé qu'elle devenait moins intéressante.
Toutefois, le message est toujours présent et on comprend très bien où l'auteur a voulu nous mener. De plus, le style est assez fluide, ça se lit vite, et il y a pas mal de passages prenants. C'est juste dommage que l'héroïne ne garde pas forcément ses principes et valeurs jusqu'au bout.

Un roman pour ados qui reste très agréable à lire et qui m'a sûrement posé problème du fait de mon recul d'adulte. Je l'ai lu en peu de temps, et j'ai adoré que l'auteure parle des problèmes de nourriture (même si l'anorexie n'est pas mise en avant ici, bien que la sœur de Jess ait ce souci), de l'apparence, de la réputation, etc. C'est une histoire qui doit être découverte malgré tout, surtout par les ados.














1 commentaire:

  1. Un sujet intéressant (et important) mais je ne suis pas trop tentée par ce livre :/

    RépondreSupprimer

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...