Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

23 déc. 2017

DERRIÈRE TON SOURIRE

DERRIÈRE TON SOURIRE

DERRIÈRE TON SOURIRE
CÉLINE MUSMEAUX
Nymphalis, 15 décembre 2017
398 pages, 15€99
SP



À bientôt dix-huit ans, Lou semble vivre une adolescence très douce. C’est en quelque sorte la copine parfaite que tout le monde aime et admire pour son écoute des autres. Toujours un sourire tendre sur les lèvres, elle paraît impénétrable.
Seulement, il n’en est rien. Lorsqu’elle rentre chez elle chaque soir, c’est l’enfer qui l’accueille. Son père alcoolique s’en prend régulièrement à elle. Aussi, Lou doit redoubler d’efforts pour masquer les bleus au corps et à l’âme qu’elle subit au quotidien.

Malgré cela, quelques mois après la rentrée, Roman est le seul à vouloir cerner sa personnalité. Il va tenter de se lier d’amitié avec elle dans l’espoir qu’elle lui ouvre son cœur.

Mais l’adolescente n’a pas envie qu’il découvre les terribles secrets qu’elle dissimule derrière son aspect angélique.

Combien de temps va-t-elle encore pouvoir le cacher ? Lou n’en sait rien. Pourtant, elle se bat chaque jour pour ne rien laisser transparaître. Est-ce sa plus grande erreur ?





Je trouve que le titre résume à lui seul une bonne partie du livre !
Ce mois-ci, j'ai abordé le livre différemment des autres fois. Je n'ai pas lu le résumé ni aucun avis. Je voulais avoir la surprise de la découverte totale et je ne fus pas déçue.
J'ai découvert Lou, jeune fille de 17 ans, lycéenne, vivant seule avec son père, plutôt gentille mais passe-partout, ainsi que ses amies Marine et Karine, plutôt extraverties, et Thomas, amoureux transi de Lou depuis des années. À la rentrée scolaire vient se greffer sur ce groupe d'amis soudés Roman, 20 ans, plutôt beau gosse et mystérieux.
Roman ne s'intègre pas trop mal, il rencontre quelques heurts avec Thomas car ce dernier voit en lui un rival. Marine et Karine essayent de pousser Lou dans les bras de Roman car elles voient bien les regards et les tentatives de rapprochement qu'il fait auprès de Lou. Plus celle-ci le fuit, plus il veut savoir ce qu'il se passe dans sa tête, plus il veut savoir ce qui se cache derrière ce sourire qui n'est qu'une façade d'après lui. Il force son amitié au fil des mois, non sans difficultés. Mais celle-ci peut s’avérer dangereuse pour Lou, que son père surveille à la minute près et qu'au moindre retard, Lou risque une sévère correction de sa part au point de devoir cacher son corps sous des grands pull trop larges car rien que le tissu est douloureux. Mais ça, c'est son secret et en aucun cas il doit être découvert, et encore moins par Roman qui prend de plus en plus de place dans sa vie. Il lui reste quelques mois à subir cette violence avant d'être libérée de ce père violent, il faut qu'elle survive jusque-là.
Au fil des jours, Roman espère réussir à gagner l'amour de Lou à la place de son amitié mais c'est compliqué. Lou n'a pas l'air décidé à passer à ce stade de leur relation. Pourtant, de son coté, Lou ne sait plus trop où elle en est, son cœur balance et vacille de plus en plus vers l'amour et le réconfort que Roman lui laisse entrevoir mais elle sait que c'est dangereux pour elle et pour lui. Elle doit faire un choix : son amour pour Roman au risque d'y laisser des plumes ou sa vie. Le choix s'annonce compliqué car pour l'amour de Roman elle est prête à risquer sa vie mais pourquoi n'aurait-elle pas droit à l'amour ET à sa vie ? Tentera t-elle d'avoir les deux au risque de perdre la vie et son amour ? Est-ce que cela en vaut la peine ?

Comme je le disais au début, je trouve après lecture de ce roman, que le titre du livre résume une bonne partie de cette histoire car, que sait-on réellement des gens ? Que ce qu'ils veulent bien nous laisser voir mais que nous cachent-ils derrière leurs sourires, leur bonne humeur, leurs portes et leurs volets clos. Je trouve que ce roman apporte une bonne morale et s'il peut nous permettre de voir plus loin que les apparences, c'est très bien.
J'ai eu un coup de cœur pour ce roman, pourquoi, je ne saurais le dire avec précision. Déjà parce que c'est un roman de Céline Musmeaux, que ses écrits me touchent à chaque fois, parce que la violence des gestes ne me sont pas totalement inconnue et à fait remonter les souvenirs d'une amie perdue, peut-être aussi car il y a une fin heureuse que dans la vie certains ne connaîtront pas (enfants, ados ou adultes) et qu'il y aura encore beaucoup trop de "si j'avais su" car tout le monde s’arrête aux apparences et à ce que l'on veut bien laisser voir. 

Je me permettrai juste de reprendre une info que j'ai trouvé dans le livre : 
Le gouvernement a mis en place un numéro : le 119.
Ce numéro est dédié à la protection et à la prévention des enfants en danger ou en risquent de l'être. Numéro gratuit et n'apparaissant pas sur les relevés de téléphone.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...