Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

6 mai 2017

Inséparables.

Sarah Crossan
Inséparables
Rageot - 2017
406 pages
14€90



Grace et Tippi. Tippi et Grace. Deux sœurs siamoises, deux ados inséparables, entrent au lycée pour la première fois...



Un roman qui se lit en seulement quelques heures, et encore ! La narration est particulière, symbolique et, même si tout est simple, ça n'empêche pas au récit d'être percutant.

Grace et Tippi sont deux sœurs siamoises. Deux corps différents au-dessus de la ceinture mais un seul en-dessous. Ce qui leur vaut sans cesse les mêmes questions, les mêmes regards, les mêmes réflexions. À cause de leur particularité, leur vie devait être assez brève mais les voilà qui sont sur le point de rentrer au lycée et d'affronter à nouveaux les regards choqués...

Ce livre est étonnant sur bien des points. D'avoir le style d'écriture qui a l'apparence de poèmes. Les chapitres (si on peut les appeler comme ça) sont très, très courts, une ou deux pages voire trois et tout est écris sous forme de vers, du moins c'est l'impression que ça donne. Un peu découragée au départ parce que je n'accroche pas toujours aux poèmes, je commence tout de même ma lecture et je me rends compte que ça n'en est pas finalement ! Par contre, ça a bien une symbolique, que l'on comprend à la fin... C'est finement trouvé et j'ai franchement adoré ! Ça se lit donc très, très vite. En quelques heures et encore, si l'on fait quelque chose à côté.
Là où j'ai été également surprise, c'est par la simplicité du texte. Grace est la narratrice et elle raconte des choses toutes simples de sa vie d'ado, de son entrée au lycée, de son béguin, de sa sœur, ses craintes et joies, etc. Mais d'une part, ces choses toutes simples le sont déjà nettement moins pour des sœurs siamoises et, d'autre part, c'est simplicité quand rend les choses si percutantes. Ici, pas besoin de longs paragraphes ou de mots très recherchés pour comprendre leur mal-être, ressentir leurs peurs, leur amour l'une envers l'autre également même si des fois elles préfèreraient n'être qu'une... Pas besoin de longs discours pour compatir à ce qu'elles ressentent vis à vis du regard des gens. Et elles acceptent, enfin surtout en apparences, leur situation. Elles savent ce qu'elles sont et avancent du mieux qu'elles le peuvent. Et c'est toute cette simplicité, donc, qui atteint le lecteur, qui rend les émotions palpables. De plus, la fin est imprévisible et bouleversante...
L'autre aspect que j'ai adoré, c'est les infos que donne l'auteure sur cette fascinante histoire de gémellité. Elle cite des personnes connues dans le même cas et on apprend d'autres détails. C'est très intéressant et le thème est tellement bien abordé !

Grace et Tippi ont beau partager le même corps, elles sont assez différentes l'une de l'autre. Je me suis souvent demandé comment je réagirais à leur place, suivant les situations, et j'ai été étonnée de certains passages. Par exemple, elles sont capables de laisser de l'intimité à l'autre que ce soit en rendez-vous ou quand l'une parle à quelqu'un en particulier. Ça parait banal comme ça mais tout a l'air tellement dur pour elles, quand on lit ce texte... De plus, elles ne se plaignent jamais ! Il n'y a aucune lourdeur dans ce récit, même quand des choses graves arrivent. Elles sont conscientes de l'amour qu'elles portent l'une pour l'autre et, finalement, c'est toujours plus fort que tout. 
Grace est plus réservée que Tippi, plus discrète. C'est d'ailleurs cette dernière qui dit plus souvent ce que les deux pensent tout bas. Mais elles se complètement parfaitement.

C'est compliqué de faire une chronique juste sur ce roman, de trouver les bons mots car il est très particulier. Tout, de la narration au thème, est unique. À découvrir, sans forcément se fier à la couverture ou au texte parce que c'est une très belle histoire !















2 commentaires:

  1. Le résumé me tente bien, mais mon enthousiasme est retombé direct quand tu as parlé de vers :/ mais finalement ça n'en est pas ?? Je suis perdue. XD Je lui laisserai peut-être une chance, à voir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non non ça n'en est pas, ça a la "forme" mais ça s'arrête là ^^ je t'enverrai une photo pour te faire comprendre et je la mettrai dans l'article aussi lol

      Supprimer

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...