Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

1 avr. 2014

Amour calorifique.

Pierrette Lavallée
Amour calorifique
Artalys - 2014
PDF - 50 pages
1€49
1. Amour satyrique / 2. Amour calorifique


Gwendolyn est une jeune femme mariée à un homme qui ne s’est pas comporté avec la tendresse nécessaire. Il a fini par se séparer d’elle en l’accusant d’être frigide. Elle se confie à une amie, Déborah, laquelle envisage de faire appel à l’une des ses curieuses relations pour soigner Gwendolyn. Car elle connaît un satyre qui lui a rendu un immense service. C’est ainsi que quelques jours plus tard, un homme très séduisant vient frapper à la porte de Gwendolyn et lui propose tout de go de l’initier au plaisir sexuel. Mais pendant ce temps, des prostituées de la ville disparaissent mystérieusement.


Mon avis :

Je n'ai pas lu le premier tome mais apparemment ce n'est pas trop dérangeant, celui-ci concerne un autre personnage.

Au vu du résumé du premier tome, il s'agit de l'histoire de Déborah, que l'on croise également dans ce deuxième tome. C'est Déborah qui aide Gwendolyn avec sa frigidité. Le rapport entre ces deux tomes s'arrête là et ce n'est donc pas dérangeant pour suivre le déroulement de cette histoire-ci.

Je trouve le mot frigide un peu fort pour décrire Gwendolyn car en réalité, elle ne l'est pas du tout. Elle a juste un mari qui s'y prend comme un manche (sans jamais aucun préliminaire, entre autres, il n'est pas difficile de se retrouver dans la même situation que Gwendolyn)... À part ça, l'histoire fantastique en parallèle de l'histoire érotique est vraiment bien amenée. Le sexe est évidemment omniprésent, avec des termes parfois un peu trop crus, mais le mythe du satyre est intéressant et bien exploité. Il y a même quelques touches de suspense qui rend le tout très intrigant

J'ai trouvé dommage qu'il y ait parfois des termes un peu vulgaire alors que la sensualité est au rendez-vous. Rien de dramatique non plus, mais dans le contexte de cette histoire, c'est un peu déroutant et assez inutile. C'est une belle histoire, autant rester dans les jolies expressions et descriptions... J'ai parfois eu l'impression, aussi, que certaines scènes, certaines positions, telles qu'elles étaient décrites, étaient improbables. Je me disais toujours avoir mal lu, mais j'ai eu cette impression plus d'une fois alors je ne sais pas trop si cela vient de moi ou des descriptions...

Gwendolyn est vraiment intéressante à suivre et est bien développée. On la découvre peu sûre d'elle-même et plutôt réservée mais elle prend chaque fois un peu plus d'assurance grâce à l'aide de Calmin. C'est d'ailleurs autour de ce dernier que règne le suspense. On le découvre toujours un petit peu plus mais tout n'est pas dévoilé en même temps ni d'un seul coup, il a donc beaucoup plus d'intérêt qu'une simple créature qui vient proposer ses services sexuelles à une inconnue... 

L'auteure a une plume très légère, qui colle parfaitement avec l'histoire qu'elle a créée. L'ambiance, le suspense, le mythe, les personnages... elle a su parfaitement instaurer son univers et le rendre intéressant du début à la fin, malgré les petits bémols que je peux en dire. De plus, la fin est simplement magnifique et offre une belle surprise, ce qui ne gâche rien.




http://editions-artalys.com

3 commentaires:

  1. J'ai beaucoup aimé aussi ! C'était un petit régal. Je ne m'attendais pas à cette histoire et j'ai été agréablement surprise !

    RépondreSupprimer
  2. pierrette lavallée2 avril 2014 à 11:10

    je suis très touchée par cette chronique et suis heureuse de voir que ça vous a plu.
    Un énorme merci :)

    RépondreSupprimer
  3. Cette saga m'intrigue de plus en plus... je l'a vois passer de plus en plus aussi !!!

    RépondreSupprimer

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...