Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

19 nov. 2013

E-machination.

Arthur Ténor
E-machination
Seuil - 2013
324 pages
14€50


Clotaire et Lucile ne se connaissent pas. Mais dans le jeu Héros, Compagnon d'Ambre et Luciole, leurs personnages, forment un duo de choc, et les deux jeunes gens ont de plus en plus de mal à vivre dans la réalité. Un jour, pourtant, Clotaire découvre qu'un crime commis dans le jeu a vraiment eu lieu. Comment cela est-il possible ? Qui manipule les joueurs ? Dans quel but ? Pour se sortir de ce piège démoniaque, Clotaire et Lucile vont devoir transposer leur duo dans la réalité, devenir les héros de leurs rêves... pour de vrai. Mais attention, car qui sait si toute cette histoire, finalement, n'est pas elle-même une farce ? Une e-machination...


Mon avis :

Clotaire est un jeune informaticien, passionné de jeux vidéos. Lorsqu'il prend connaissance du jeu Héros, qui promet quelque chose de jamais vu tant au niveau de la qualité des graphismes que du game play, il décide de simplement tester la version d'essai, pour finalement dépenser une somme exorbitante afin d'acquérir tout le matériel nécessaire pour jouer...
Lucile est professeure de français dans un collège. Plutôt réservée, elle aime de temps en temps s'évader dans les jeux vidéos. Tout comme Clotaire, Héros l'a attirée par ses promesses et elle n'a pas tardé à acheter tout le matériel pour pouvoir jouer...
Clotaire et Lucile ne se connaissent pas. Mais Compagnon d'Ambre et Luciole, leurs avatars dans le jeu, oui, grâce aux missions qu'ils font ensemble. Ce simple jeu, qui dépasse de loin tous les autres, les rend accro, jusqu'au jour où ils se rendent compte qu'un meurtre commis dans le jeu, a véritablement eu lieu. Le jeu n'a plus de limites et c'est dans la réalité que Clotaire et Lucile - ou plutôt le Compagnon d'Ambre et Luciole - vont devoir démêler toute cette affaire ; comprendre ce qu'il se passe et y mettre un terme...

Le début donne déjà le ton : on commence à peine le roman que l'on se rend compte qu'il y a déjà eu un meurtre assez particulier. On ne sait encore rien de l'histoire mais on peut déjà se douter que l'on ne va pas s'ennuyer ! Et, en effet, l'auteur ne traine pas à nous mettre dans le vif du sujet. On fait rapidement la connaissance de Clotaire et Lucile, puis on entre dans le jeu avec eux et on découvre le revers du décor de ce jeu impressionnant, avec eux également.
Le jeu qu'a inventé l'auteur est fascinant. Le principe même de cette vie virtuelle mêlée à la réalité est complexe mais franchement intrigant. Et l'auteur sait vraiment décrire les choses pour qu'on les comprenne sans problème. On ne sait pas toujours où s'arrête la réalité et où commence l'imaginaire (et vice versa) mais c'est justement là où l'auteur voulait nous mener... Plus clairement, on sait très bien où l'on en est dans le récit mais tout est raconté de façon à ce que l'on croit que l'on est perdu... comme les deux personnages principaux. L'histoire est mené avec brio, avec de l'action et des rebondissements à tout moment, des descriptions qui nous plongent littéralement dans cet univers mystérieux. Sans oublier des petites références à des films connus (Le Seigneur des Anneaux, Matrix, James Bond...) qui font toujours plaisir à redécouvrir !

Avec humour et subtilité, Arthur Ténor évoque l'addiction aux jeux vidéos, les limites entre le réel et le virtuel, le plaisir à contrôler une autre personne que soi-même ainsi que les dangers que tout cela peut apporter (surtout vis à vis de la perte de repères entre l'imaginaire et le réel). La fin donne encore plus d'impact à tous ces aspects et pousse le lecteur à réfléchir.
Les fans de jeux vidéos trouveront leur bonheur dans ce roman qui rend, lui aussi, addictif mais les fans de thrillers y trouveront également du plaisir grâce au suspense et à l'intrigue finement exploité.







3 commentaires:

  1. Wow, merci de la découverte ! Ca m'a l'air d’être tout à fait le genre de livre qui pourrait me plaire. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir :) J'espère qu'il te plaira si tu as l'occasion de le lire !

      Supprimer
  2. tiens j'ai vu qu'il était à Masse critique Babelio de demain, je pense qu'il fera partie de ma sélèction...

    RépondreSupprimer

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...