Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

13 mars 2013

L'attente d'Eleova.

Marion Dhuique-Mayer
L'attente d'Eleova
Les Lucioles - 2012
575 pages
17€


Mariam a traversé l'Atlantique pour travailler à la réception d'un grand hôtel new yorkais. Mais si son quotidien est bien loin du rêve américain qu'elle s'était imaginé, une révélation va lui permettre de surmonter les épreuves plus facilement...
Quant à Eleova, enseignante sans famille du petit village elfique de Lawralby, elle attend patiemment le retour de guerre de son bien-aimé, jusqu'au jour où elle apprend l'incroyable : sa soeur est toujours envie vie ! Eleova décide de retrouver Beanna contre vents et marées. Aux côtés de Crac, le petit kobold moqueur, et de bien d'autres créatures qui les rejoindront dans leur quête, une aventure tumultueuse et surprenante commence.


Mon avis :

Dans ce roman, on suit deux histoires en parallèle, deux histoires bien différentes l'une de l'autre. Un pied dans la réalité, un pied dans l'imaginaire. C'est ce que j'apprécie dans les romans de fantasy, garder un pied dans le réel ! Donc, malgré quelques points négatifs, cette histoire a vraiment su m'emporter.

Mariam a quitté la France pour partir vivre et travailler à New York, ville qu'elle affectionne tout particulièrement. C'est le cœur serré qu'elle raccompagne son frère et sa sœur à l'aéroport pour leur retour en France. Retour brutal à la réalité, à la routine quotidienne de son job qui l'épuise moralement à cause de ses supérieurs qui lui mènent la vie dure...
Eleova est une jeune elfe qui enseigne dans une école de Lawralby. Son père et son frère ont été tué pendant une guerre politique qui ne n'en finit pas. Sa soeur Beanna a disparu avec les Wolfens. Quant à sa mère, elle est morte de chagrin après toutes ces pertes... Eleova attend désespérément le retour de son fiancé, parti à la guerre lui aussi. Dans cette attente insoutenable, sans compter qu'elle n'est pas la bienvenue dans le village, elle décide de partir à la recherche de sa sœur, malgré tous les dangers, certaine qu'elle est encore vivante... Eleova n'est pas au bout de ses surprises !

Un chapitre sur deux, on suit la vie de Mariam, à New York. Surtout sur son travail qui n'est pas de tout repos ! Elle est réceptionniste dans un grand hôtel, ce qui lui donne déjà beaucoup de boulot, mais en plus, ses supérieurs ne lui laissent aucun répit et s'acharnent toujours sur elle, traquant la moindre petite faiblesse.
Les autres chapitres concernent un univers imaginaire, celui d'Eleova. Ce qui est un gros point fort pour moi (parce que j'ai des difficultés à accrocher à la fantasy d'habitude) et qui peut être un point négatif pour d'autres, est cette alternative entre la vie réelle et l'imaginaire. Quand on a du mal à rester attentif à l'univers fantasy, un pied dans la réalité aide beaucoup ! Cela permet de faire une coupure et d'apprécier tout au long de sa lecture cet univers. Là où ça peut coincer pour les personnes qui aiment la fantasy, c'est que les chapitres de Mariam ne sont pas forcément intéressants et donneraient plutôt envie de lire les chapitres concernant Eleova, ce qui ne chamboulerait pas la compréhension de l'intrigue principale... Bien sûr, il existe un lien entre ces deux univers complètement différents, mais on se doute assez vite duquel, même si l'auteur ne le formule jamais explicitement... sauf à la fin.
Quant à l'univers d'Eleova, c'était un vrai plaisir de le découvrir ! Cet univers est vraiment bien fouillé et prenant, où l'on découvre des peuples en guerre, des créatures fascinantes avec des caractéristiques propres à chacune et ces découvertes n'en finissent jamais. Seuls bémols : beaucoup de personnages et l'origine de la guerre entre les peuples est assez difficile à comprendre et à suivre.

Mariam est un personnage qui n'a rien d'extraordinaire. Elle vit sa petite vie à New York et il ne s'y passe vraiment rien de palpitant. J'ai apprécié les chapitres la concernant surtout parce que cela faisait une pause avec la fantasy mais j'ai trouvé qu'ils perdaient de l'intérêt, passé la moitié du roman.
Par contre, Eleova est vraiment intéressante à suivre. C'est un personnage plein de vie, qui ne se laisse pas facilement abattre, avec beaucoup de courage et de volonté. Il y a juste des moments où elle manque de réaction, où elle est moins vive et où on a plutôt envie de lui secouer les puces. À côté de ça, j'ai vraiment apprécié ce personnage et suivre ses aventures.

Malgré une guerre un peu confuse, beaucoup de personnages qui nous donnent parfois du mal à se rappeler qui est qui et les chapitres concernant Mariam qui ne sont pas indispensables, j'ai vraiment passé un excellent moment. Les différentes créatures ainsi que leur univers m'ont vraiment transporté loin de la réalité et ça fait du bien ! Sans oublier que l'écriture est fluide, pour un pavé ce n'est pas négligeable !







82. Un lampadaire - 20/170


4 commentaires:

  1. Très bon roman assez facile à lire. Je ne suis pas non plus fan de fantasy, mais on rentre plutôt bien dans l'histoire malgré la profusion de personnages qui entoure Eleova. J'ai quand même bien aimé la lecture, et je recommande aussi ce livre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui voilà, il y a quelque chose qui fait qu'on est quand même pris dans l'histoire et on prend du plaisir malgré tout :)

      Supprimer
  2. Je n'aime vraiment pas la couverture, mais j'aime beaucoup ce que tu en dis!

    RépondreSupprimer

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...