Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

5 janv. 2013

Le combat d'hiver.

Jean-Claude Mourlevat
Le combat d'hiver
331 pages
15€25


Le combat d'hiver est celui de quatre adolescents, évadés de leur orphelinat-prison, pour reprendre la lutte perdue par leurs parents, quinze ans plus tôt.
Ont-ils la moindre chance d'échapper aux terribles "hommes-chiens" lancés à leur poursuite dans les montagnes glacées? Pourront-ils compter sur l'aide généreuse du "peuple-cheval"? Survivront-ils à la barbarie des jeux du cirque réinventés par la Phalange?
Leur combat, hymne grandiose au courage et à la liberté, est de ceux qu'on dit perdus d'avance. Et pourtant.


Mon avis : 

Même si ce roman ne m'a pas autant plu que Terrienne, je pense lire d'autres ouvrages de Jean-Claude Mourlevat car j'aime beaucoup sa façon de raconter les choses. Il arrive à nous faire plonger dans n'importe quel univers, à nous faire croire n'importe quoi. On passe un excellent moment avec ses romans...

Milena et Helene vivent dans un orphelinat bien particulier. Il y a des règles très strictes et sévères qui sont toujours appliquées. Elles n'ont le droit de sortir de cette environnement que trois fois par an, pour aller chez leur consoleuse personnelle, qui est comme une mère de substitution. C'est lors d'une de ces visites que les deux jeunes filles rencontre Bartoloméo et Milos, de jeunes garçons qui manquent à leur vie d'adolescente car elles n'ont pas le droit de les voir et vice versa... Mais ils se promettent tous les quatre de se redonner des nouvelles par la suite, à l'aide de petits mots transportés par Le Putois, l'agent d'entretien qui est la seule personne a pouvoir naviguer dans les deux orphelinats. Milena va apprendre par la suite, grâce à Bartoloméo, plusieurs choses importantes sur son passé. Des choses graves qu'on ne peut pas ignorer qui concernent aussi la Phalange, un clan dont les adultes des orphelinats sont membres... Milena et Bartoloméo décident donc de s'enfuir, suivis de près de Helen et Milos, pour reprendre le combat que leurs parents ont perdu quinze ans plus tôt...

Dès le début, j'ai été beaucoup intrigué par cette histoire. La vie de ces quatre jeunes est tout de suite mystérieuse, ça va vite. Déjà, on se pose pas mal de questions sur cet orphelinat qui est beaucoup trop sévère, on sent qu'il se cache quelque chose là-dessous sans savoir quoi exactement. Très vite, l'histoire devient oppressante. Il se passe tellement de choses négatives et on s'attache tellement aux personnages qu'on est pris dans leur combat. Il y a aussi des choses positives, bien entendu. Comme l'amour, qui a une grande place et une grande puissance dans ce roman. L'amour et la solidarité. Il y a des passages où la solidarité est tellement forte que j'en ai eu des frissons.

J'ai bien plus apprécié Helen, qui est plutôt discrète et déterminée, que Milena qui a eu trop tendance à laisser tomber cette première... Malgré son soutien et sa bonne volonté à relancer la résistance, sa personnalité ne m'a pas beaucoup convaincue... On voit moins souvent parler d'Helen mais elle aussi est importante, elle apporte beaucoup de soutien. Elle est incroyablement touchante, je ne sais pas ce qu'elle a de plus que les autres mais je me suis beaucoup attachée à elle dès le début.
Bartoloméo a un prénom dont j'ai eu bien du mal à articuler dans les premiers temps... Mis à part ça, j'ai aimé son rôle dans l'histoire parce que certaines de ses paroles m'ont ému. Lui aussi est déterminé et c'est sûrement celui qui se prend le moins la tête malgré toutes les nouvelles responsabilités qu'il doit supporter.
J'ai aussi beaucoup aimé Milos (sans parler du couple Helen/Milos...) qui, une fois au combat d'hiver, devient attachant et touchant. Il est tellement jeune et innocent par rapport à ce qu'il est obligé de faire qu'on a envie de le protéger, de le sortir de là nous aussi...

Cette lecture a été très agréable, bourrée de bons sentiments et de bons moments émouvants... La fin est magnifique. J'aime le style de l'auteur, ses romans se lisent vite et sont captivant dès le début. Il sait nous faire patienter jusqu'à la fin, jusqu'à la révélation, sans ennuis. Un très bon livre que je recommande à tous ceux qui adorent la dystopie ou les magnifiques histoires fantastiques...



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...