Onglets

Dernières chroniques

DERNIÈRES CHRONIQUES ROMANS

Dernières chroniques mangas / BD

DERNIÈRES CHRONIQUES MANGAS / BD

Dernières chroniques enfants

DERNIÈRES CHRONIQUES ENFANTS

4 janv. 2013

La cité - Tome 1.

Karim Ressouni-Demigneux
La cité - La lumière blanche (Tome 1)
Rue du Monde - 2011
236 pages
16€50


Imaginez… Un jeu révolutionnaire, intemporel mais en temps réel, totalement virtuel mais absolument dans la vie. Un jeu planétaire qui mêlerait stratégie, amitiés et trahisons. Un jeu où l’on ressentirait un autre monde en vrai, à travers un autre soi-même. Un jeu où tout serait possible, même mourir. Une énigme absolue où il faudrait tout découvrir, y compris la règle du jeu…
Ce jeu existe : il s’appelle La Cité. Il a commencé le 20 janvier. Comme dix millions de Terriens, Thomas a eu la chance de pouvoir s’y inscrire. Il a reçu les gants, le bonnet, le boîtier… Et sa vie a changé. Subtilement imbriquée avec celle de La Cité. Une aventure captivante, où l’on est responsable de tout sans rien maîtriser. Oserez-vous à votre tour entrer dans La Cité, haut lieu de culture, de raison, de rancune. Oserez-vous lâcher prise ?


Mon avis :

Thomas - alias Harry dans La Cité - a la chance de pouvoir participer à un jeu virtuel en temps réel très sélecte. Tout le monde n'aura pas la chance de pouvoir y jouer. Dès qu'il reçoit tout l'équipement, il l'essaye avant le lancement officiel, comme tous les autres joueurs, pour se familiariser à l'environnement de La Cité. Il va de rencontres en rencontres, de découvertes en découvertes. Car rien n'est indiqué. Tout le monde devra découvrir la règle du jeu lui-même. Il n'est pas seul à s'y être inscrit, son meilleur ami aussi. Mais La Cité a beaucoup d'emprise sur la vie réelle, la vie de Thomas va vite basculer...

On n'entre pas tout de suite dans le vif du sujet, on apprend d'abord à connaître un peu Thomas ; ce qu'il aime, ce qu'il fait dans la vie... Mais dès qu'il reçoit tout le matériel pour jouer, tout s'enchaine assez vite. Dans un premier temps, il ne se passe pas grand chose car il découvre La Cité et d'autres joueurs, mais ça commence déjà à être captivant. Thomas est vite devenu accroc à ce jeu et il en est de même pour nous ! Pour ma part, c'est plus le jeu en lui-même qui m'a intéressé que les personnages mais ça ne gâche rien ! On y trouve son plaisir partout. Il y a toujours de nouvelles découvertes à faire puisque les règles ne sont pas expliquées (volontairement). Comme Thomas et les autres, on a envie de tout comprendre, de tout trouver mais ce n'est pas si simple et ce premier tome ne nous fournit aucune réponse ! On ne sait pas ce que fait réellement la lumière blanche à ceux qui enfreignent certaines petites règles, comme parler de la vie réelle dans La Cité. Enfin, pour tout, on ne sait rien de ce qu'il se passe, il y a plein de choses étranges qui nous laissent dans le flou et nous poussent à lire encore plus. J'ai donc hâte de lire le deuxième tome pour avoir des réponses à mes questions et savoir ce que Thomas a compris puisque apparemment il a compris quelque chose... Le suspense est très dur à supporter de ce côté-là... Je risque donc de le relire encore et encore d'ici la sortie du second tome !

Thomas est un adolescent comme tous les adolescents de notre époque : accroc aux nouvelles technologies. Mais ça le rend bien plus crédible face à son envie récurrente de jouer à La Cité. Car, en effet, ce jeu prend de plus en plus de place dans sa vie, à tel point que ses notes scolaires baissent et que tout le monde le trouve absent, déconnecté de la réalité.
On n'en apprend pas beaucoup sur les autres personnages car le narrateur est Thomas mais je suppose qu'on en apprendra plus par la suite.

Ceux qui jouent ou ont joué à World of Warcraft (ou autres, mais je ne connais pas d'autres jeux qui ont autant d'impact sur la vie réelle...) comprendront alors ce que l'on ressent lorsqu'on lit La Cité. Impossible de décrocher et de poser le livre tellement on est pris par l'histoire, comme si on jouait réellement nous même. L'auteur a très bien su montrer la dépendance qu'on peut avoir face aux jeux vidéos car on ressent la même chose. Lorsque j'ai terminé le livre, je suis restée sur ma faim, j'avais envie de découvrir plus, de continuer l'aventure. Nocif comme livre finalement, car on ne pense plus qu'à ça. À La Cité, à ses secrets. Un livre surprenant et intriguant où se marient aventures, amitiés et morales.
Mon plus gros coup de coeur de l'année !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...